Fonctionnement d’un flash Godox – Le flash Godox V860-III

Déjà que c’est pas facile de photographier au flash. Si en plus la notice est en anglais et en chinois, ça aide pas. Donc aujourd’hui, je t’explique comment fonctionne le flash Godox V860III. Et tant qu’à faire, on va le faire en français ce sera plus simple.

Pour cette vidéo j’utiliser le Flash V860III qui a ses spécificités. Mais la philosophie du bidule et son fonctionnement reste la même que pour les autres flashes de la marque et même que d’autres marques. Donc si tu as un Flash Godox TT685 ou un autre modèle, tu peux rester, cette vidéo est aussi pour toi.

https://youtu.be/PGD1bLsE61c

Dans cette vidéo, je vais t’expliquer le fonctionnement d’un flash cobra Godox. En l’occurence le flash V860III C’est à dire quels sont ses différentes fonction et comment les utiliser. Les explications que je vais donner ne se limitent pas à ce modèle de flash. Elle sont complètement  transposables aux autres modèles de flash. 

Ce flash m’a été envoyé par Ally de chez Godox que je remercie et à qui je fais un bisou.

Les particularités du flash Godox V860III, c’est qu’il a un bouton sur le côté pour changer TTL ou manuel, la batterie a été améliorée et il a une lampe pilote qui positionnée sous la tête du flash. C’est notamment cette dernière option, la lampe pilote, qui fait a priori de lui un flash polyvalent à la fois pour le reportage et pour la photo de studio mobile.

Aujourd’hui je vais te montrer le fonctionnement de ce flash. Je détaillerai l’utilisation comme flash émetteur ou en flash de studio mobile dans une autre vidéo. 

Je reviens pas non plus le modelage et le travail de la lumière au flash. Tout est déjà  expliqué en détail dans mes cours en ligne. Je t’ajoute un lien en description de la vidéo vers les cours et la page du club photo en ligne qui donne accès à tous mes cours.

Principales caractéristiques du flash Godox V860-III

  • Attention à bien prendre un modèle compatible avec la marque de ton boitier (Canon, Nikon, Sony, Fuji, Olympus, Panasonic et Pentax (ça marche pas avec les instax par exemple
  • Batterie Li-ion Temps de recyclage 1,5s 480 éclairs à pleine puissance et ça se recharge en 3h30
  • Poids de 530 grammes avec la batterie
  • Extraction de la batterie se fait avec le petit bouton latéral. Y’a pas de logement. On pousse juste sur la batterie pour la déloger.
  • Si le flash est sur l’appareil, il se met en veille automatiquement s’il est inutilisé pendant plus de 90 secondes. Il se réactive quand on presse le déclencheur de l’appareil photo ou si on touche l’un des boutons du flash.
  • Si le flash est utilisé à distance, par défaut il se met en veille au bout de 60 minutes. Mais tu peux ajuster le délai à 30 minutes si tu veux en passant par la touche Menu (c’est la touche la plus à gauche du flash).
  • Le verrouillage rapide sur la griffe porte flash
  • Modes manuel, TTL multiflash, SHH 1/8000s
  • Synchro second rideau
  • Modes FEC (Flash exposure compensation), FEB (Bracketing) FEL (Flash exposure Lock)
  • Orientation du flash : 0 à 330° horizontalement et -7 à 120° verticalement
  • Système X Godox 2,4G avec les déclencheurs X1, X2 et suivantes
  • Utilisable comme déclencheur
  • Lampe pilote pour avoir un aperçu de l’orientation de la lumière 2W de 5300K à +/-200K
  • Allumer en appuyant à droite de la roue puis au centre. 
  • En tournant la roue, on fait varier le niveau d’intensité de la lampe pilote de 1 à 10.
  • Bouton sur le côté pour changer TTL ou manuel

Les différents boutons

  • La roue et son bouton du milieu
  • Les 4 boutons du haut : les boutons 1,2 3 et 4 pour accéder aux fonctions
  • A gauche de la roue : le bouton menu, c’est bien celui de gauche. Celui du dessous c’est le bouton de Test du flash qui s’allume pour indiquer la charge du flash. 
  • A droite de la roue : On/off et le bouton de commande sans fil car le flash peut être utilisé comme comme émetteur/récepteur ou simplement lié à l’appareil photo.
  • Voyons maintenant le focntionnement

Le fonctionnement du flash Godox

RX ou TX

Le flash peut être utilisé soit en tant que transmetteur (TX) pour piloter d’autres flashes. Soit en tant que récepteur (RX) lorsqu’il est piloté par un autre flash ou par un déclencheur.

Les 3 modes du flash

Appuyer sur le bouton de déclenchement sans fil, en bas à droite pour changer de mode. C’est le bouton qui a une sorte de Z avec un éclair à chaque bout. Un peu comme les éclairs que tient Zeus dans sa main pour ceux qui sont fan de mythologie grecque.

  • Soit il communique avec l’appareil photo
  • Soit il est en mode émetteur. Auquel cas, il pilote d’autre flashes Godox.
  • Soit il est en mode récepteur et il peut être posé à distance et piloté par un émetteur  que ce soit un déclencheur Godox comme X1, X2 ou Xpro ou un autre flash utilisé en mode émetteur.

Les 3 Modes: TTL, Manuel et Multi

Le flash a 3 modes principaux accessibles e appuyant sur la touche Mode, en bas de la roue. Chaque mode peut être utilisé dans différents situations mais en gros on a : 

  • Le Mode TTL, plutôt pour le reportage
  • Le Mode Manuel, plutôt pour le studio
  • Le Mode Multi ou stroboscopique, plutôt rigolo

Le Mode TTL

En mode TTL, le flash communique avec l’appareil photo. L’appareil dose l’éclair de flash pour exposer correctement le sujet. Pense bien à une chose c’est que pour que le flash puisse communiquer avec ton appareil, il faut bien choisir le modèle de flash correspondant à la marque de ton appareil photo.  

En mode manuel

En mode manuel, c’est toi qui dose la puissance du flash. Tu peux calculer la puissance nécessaire, faire ça au pif ou utiliser un flashmètre. En manuel, c’est souvent cette dernière option que je choisis.

En manuel, la puissance du flash peut-être ajustée de 1 (la puissance maxi) à 1/256e de la puissance par tranche de 1/10e de valeur.

Les options S1 et S2

En mode manuel, et en mode manuel uniquement, tu peux activer l’option S1/S2 avec la 3eme touche du haut. C’est une option qui permet d’utiliser ton flash comme flash secondaire en le déclenchant avec l’éclair du flash principal.

Avec l’option S1, ton flash est déclenché par l’éclair du flash principal. 

Avec l’option S2, c’est pareil. Sauf que ton flash ne se déclenchera qu’au second éclair de flash. C’est une option qui sert à laisser passer le pré)-éclair de flash du flash principal.

Le mode Multi ou stroboscopique

On passe au mode rigolo. Le mode stroboscopique ou Multi. On y accède en appuyant sur la touche Mode en bas de la roue. Ensuite il y a deux options : Times et Hz.

Times c’est le nombre d’éclair qui vont être déclenchés.

Et Hz, c’est le petit nom de Hertz qui désigne la fréquence. C’est à dire le nombre d’éclairs par seconde.

Si je pour times je met 3 : il y aura trois éclairs de flash qui partiront au déclenchement.

Et si je met 1 Hz de fréquence, il partiront à raison de 1 clair de flash par seconde.

Si j’augment la fréquence, en montant à 3 par exemple. Au déclenchement, il y aura trois éclairs avec une fréquence de trois éclairs par seconde.

Alors ça peut paraitre évident mais si tu veux 3 éclairs avec ne fréquence de 3hz c’est à dire 3 éclairs par seconde. Ben il faut que ton temps de pose dur au moins 1 seconde. Sinon les trois flashs n’auront pas le temps de partir.

Autre point important : le multiflash, çà ne fait pas QUE mal aux yeux. Ça le secoue aussi un peut ton flash. Le fabriquant explique très clairement : « Warning ! To avoid overheating and détériorating the flash head, do not use stroboscopic flash more then ten times in successions. » Ce qui pourrait se traduire en français par : « Vas-y molo mon gars ! Si tu shoot plus de 10 fois tu vas fumer ta tête de flash » ou plus simplement pas « Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin, qu’elle se casse ».

Les fonctions du flash

C’est tout ce qu’il y a de plus classique mais on va quand même les détailler. Parce qu’il y a des fonctions qu’on utilise tellement peu qu’on ne sait même plus à quoi ça sert. Et d’autres qu’on utilise tellement souvent qu’on fini par ne plus se souvenir comme ça s’appelle. 

La fonction FEC

La FEC ou Flash Exposure Compensation c’est la compensation d’exposition au flash. En gros, c’est comme une correction d’exposition mais appliquée à la puissance de l’éclaire de flash. ça sert notamment  à doser l’équilibre entre la lumière du flash et la lumière d’ambiance. Si tu monte la puissance, l’éclair sera plus visible et si tu baisse la puissance, l’éclair sera plus discret.

La fonction FEB 

Le FEB pour Flash Exposure Bracketing, c’est le bracketing d’exposition au flash. Cela permet de faire 3 photos en faisant varier la puissance du flash d’un maximum de  +/- 3 IL. Cette fonction est accessible avec le 3ème bouton du haut. Le 3ème en partant de la gauche. Par défaut, la fonction FEB se désactive après avoir fait tes trois photos. Si tu veux que la fonction reste active après avoir fait tes 3 photos, il faut aller gratter le réglage de la fonction personnalisée (C.Fn. = Custom Fonctions) FEB ACL dans le Menu.

La fonction HSS

La fonction HSS pour High Speed Synch, en français, synchronisation haute vitesse est accessible avec le bouton 2eme bouton du haut qui correspond à « Sync » sur l’écran LCD. Ça permet de photographier en utilisant une vitesse d’obturation supérieure à la vitesse de Synchro flash de ton boitier.

La plupart des boitiers sont conçus pour fonctionner avec le flash à une vitesse qui peut varier généralement entre 1/60 et 1/200s. Je ne rentre pas dans les détails mais en gros, au-delà de cette vitesse de Synchro flash, il faut utiliser la fonction haute vitesse.

Bon maintenant, si tu appuies une seconde fois sur le 2ème bouton du haut, tu passes de la fonction HSS à la fonction SCS.

La fonction SCS

La fonction SCS pour Second-Curtain Sync, c’est la synchronisation au second rideau. Si ces deux fonctions sont regroupées, c’est probablement car si la première (la fonction HSS) correspond à une utilisation du flash en haute vitesse, la seconde (la fonction SCS) correspond à une utilisation du flash avec une vitesses lentes.

Le truc, ’est que la durée d’un éclair de flash est très courte. Or si on utilise un temps de pose long, par exemple 4 secondes, une question se pose : est-ce que l’on flash au début ou à la fin de l’exposition ? Tu vas me dire : « On s’en fout !». Et je vais te dire : « Et ben non on s’en fout pas !». Enfin pas toujours…

Parce que si tu photographies un sujet immobile : Oui, on s’en fout.

Mais si tu photographies un sujet en mouvement : Alors, là on s’en fout pas.

Car si le sujet se déplace, il faut choisir de flasher soit au début du temps de pose : Donc Flash (le sujet est éclairé par le flash) puis 1,2 3, 4 secondes de temps de pose pendant lequel le sujet se déplace.

Ou de  flasher à la fin du temps de pose donc 1,2 3, 4 secondes de temps de pose pendant lequel le sujet se déplace. Puis Flash (le sujet est éclairé par le flash) mais à la fin de son déplacement.

Et c’est pas la même image.

Gros pros et petits cons

Les avantages du flash Godox V860-III

  • Batterie rechargeable
  • Bouton Manuel TTL sur le coté
  • Rechargements rapide
  • Tiens bien assez longtemps

Le flash est également utilisable avec d’autres flashes Godox comme émetteur pour piloter d’autres flash ou comme récepteur pour être piloté par un émetteur ou un autre flash en mode émetteur. Ça pourrait d’ailleurs faire l’objet d’une autre vidéo. Si tu as des question sur ce flash, tu peux les poster en commentaire. 

Les inconvénients du flash Godox V860-III

  • Pas de batterie de rechange
  • Lampe pilote déportée par rapport au flash donc inutilisable aves les modeleurs aitres que ceux qui permettent de mettre le flash dans le modeleur.

Références et bibliographie

  • Flashes et photo numérique de Chris George, éditions VM : https://amzn.to/31RPLr4
  • Manuel d’éclairage photo, éditions VM : https://amzn.to/3CiAqMX
  • Mon cours en ligne La photographie au flash. Cours qui est également dispo avec l’abonnement Cours photo à tout petit prix sur mon site internet.
  • Si tu débutes, tu peux également commencer par suivre mon module de cours gratuit d’une semaine sur les principaux réglages photo. 

Bonne semaine et bonnes photo !

Jérôme Pallé, Photographe

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Panier
Retour haut de page