Formations photo, cours et stages photo à Clermont-ferrand
Tél. : 06 64 11 72 64
Me contacter : par téléphone 06.64.11.72.64 ou par mail contact@jeromepalle.com

Vos photos de feux d’artifices – Restitution de l’exercice photo #16

Cette année pour voir des feux d’artifices il fallait se lever tôt ! Très tôt ! Blague à part, je n’imaginais pas qu’il y aurait autant d’annulations. Ce qui fait que la participation à l’exercice a été compromise par le peu de tirs effectués. 

Ce qui n’a toutefois pas empêché certains d’entre vous de réaliser des prises de vues postées dans le groupe Facebook avec notamment des problématiques de placement et de mise a point. On regarde tout de suite ça ensemble…

Les difficultés sur cette prise de vues de feux d’artifices concernaient notamment la mise au point, le placement dans l’espace et, cette année, les annulations de dernières minute.

Quelques rares chanceux comme Julien qui a eu sept feux d’artifices proches de chez lui ont pu faire des images. Pour les autres, la réalisation des images (ou pas) s’est jouées sur décision administrative ou des élus locaux.

A noter que dans certains cas, les feux n’ont pas été complètement annulés mais reportés. On aura donc peut-être droit à une séance de rattrapage. Affaire à suivre…

Le second point qui a pu poser problème est celui du placement. Si comme le dit le proverbe « C’est au pied du mur que l’on voit le mieux le mur », à moins d’avoir un très grand angle, c’est un peu différent avec un feu d’artifice.

C’est ce qui est arrivé à Stéphane. Alors même avec peu de recul, il est tout de même parvenu à un bon résultat. Mais avec du recul, il aurait été possible d’embrasser les gerbes de flammes dans leur globalité et de d’intégrer des éléments du décor.

Feux d'artifices photographié au départ du tir

C’est ce qu’à fait Pascal à Tallard en se positionnant à environ trois kilomètresà vol d’oiseau du château au-dessus duquel était tiré le feux d’artifice. Ce qui permet de donner une image où l’on distingue le château et les lumières de la villeen plus des gerbes de lumière.

Positionnement avant le coucher du soleil pour photographier des feux d'artifices.

Je reste sur cette photo de Pascal pour aborder la mise au point. Car là aussi il y a parfois eu des difficultés. Notamment quand le positionnement ne permet pas d’avoir un point de repère précis pour faire la mise au point au départ du feu d’artifice. 

C’est ce qui a pu arriver à Gérald pour qui le tir partait de derrière les édifices. Il a donc naturellement fait la mise au point au plus près sur l’église. L’autre solution étant d’attendre les premiers tirs pour caler la mise au point sur ces tirs.

Dans le groupe Facebook, Valérie suggérait également d’utiliser la distance hyperfocale. La distance hyperfocale c’est la distance à laquelle tout est net de zéro à l’infini. 

Donc c’est en effet tout à fait possible. Pour ceux qui souhaiteraient utiliser cette méthode, je vous renvoie à l’article et à la vidéo sur l’hyperfocale pour lesquels j’ai ajouté les tableaux permettant de déterminer l’hyperfocale en fonction de la taille du capteur de votre boitier et de la longueur focale de votre objectif. 

Une autre option était de se positionner avant le coucher du soleil au bon endroit et de faire la mise au point de jour au départ du tir. J’en reviens donc à la photo de Pascal qui a pu caler sa mise au point avant la nuit.

C’est également ce qu’à fait  Teddy, qui a fait la mise au point sur la bute au départ du tir des feux d’artifices de Châtel Guyon. Il fait cette mise au point avant la nuit et une fois la mise au point réalisée, il a débrayé l’autofocus pour conserver la mise au pont à l’endroit souhaité.

Si vous avez besoin de précisions sur les réglages utilisés et notamment sur la mise au point manuelle, autofocus ou en live view, je vous invite à suivre la série de vidéos qui se trouve sur les réglages de base en photographie.

Vous pouvez également vous procurer mes livres que ce soit le Mémento photo ou les bases de la photo avec un reflex paru chez Eyrolles. Là encore, je vous indique le lien par ici : dans la petite bulle et dans la description de la vidéo. Tous les deux sont disponibles sur mon site internet et en prime (ou pas d’ailleurs) sur Amazon.

Et si vous les avez déjà, pensez à laisser un commentaire sur ce que vous en avez pensé, notamment sur Amazon : c’est très utile pour moi et ça fait toujours plaisir !

La semaine dernière on a travaillé sur le portrait avec le Challenge photo 7 Jours. Pour le prochain Challenge je pense refaire le challenge sur l’exposition en remaniant le contenu. La mesure de lumière pose soucis à pas mal de monde et je pense que je peux améliorer ce cours. Donc je pense que ce serait utile et intéressant de revenir sur ce point en précisant la notion de mesure et l’utilisation avec les différents programmes d’exposition.

L’idée ce serait  de revoir la première édition. Notamment pour que les exercices soient plus orientés sur des cas pratiques que sur des expériences théoriques.

Il faudra peut-être aussi que je revois la formule car je suis resté sur la base du premier Challenge créé pendant le confinement. Le travail d’écriture, de tournage, de montage et de correction est assez important et demande beaucoup de temps. Il va donc falloir que je trouve un équilibre pour pérenniser la formule. Qui vous plait beaucoup et qui me plait beaucoup aussi.

J’ai créé un sondage dans le groupe Facebooksi vous voulez contribuer en partageant votre avis sur la question.

Je vous souhaite une bonne semaine, de bonnes photos et je vous dit « à très bientôt » pour échanger dans le groupe Facebook et pour un nouvel exercice.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Style Switcher

Layout options
Background Examples (boxed-only)
Many more options included →