Formations photo, cours et stages photo à Clermont-ferrand
Tél. : 04 73 36 85 72
Besoin d'un renseignement ? Contactez-moi au 04.73.36.85.72 ou par mail contact@jeromepalle.com

Réglages pour la photographie de paysages

Que vous partiez au bout du monde… ou juste à la découverte de votre région, je vous propose quelques astuces pour bien débuter en photographie de paysage. Quel matériel emporter, quels réglages utiliser… Voici un tour d’horizon des bonnes pratiques pour vos photographie de paysages…

Dès lors que vous avez trouvé le lieu à photographier, la première question à vous poser va concerner le moment de la prise de vues. D’abord dans l’année, puis dans la journée.

Lorsque l’on part au bout du monde, la question de la saison se pose dès la préparation du périple. Il en va de même pour la photo. Surtout si comme moi vous organisez votre séjour en tenant compte des prises de vues que vous souhaitez réaliser.

Ensuite, vous devrez penser au moment auquel vous devez faire votre photo. Attention, je n’ai pas dit à quel moment vous avez l’intention de passer sur le lieu de la prise de vues. Mais à quel moment vous devrez y être pour faire la photo souhaitée. Pour cela, Google Map est votre ami. Prenez une carte et regardez comment est orienté le sujet à photographier par rapport au soleil.

Ce la vous permettra de déterminer à quelle heure de la journée vous devez vous rendre sur les lieux.

 

Lumières du matin, lumières du soir ou lumières de mi-journée ?

Mon conseil : dès l’organisation du voyage, commencez par lister les lieux que vous voulez visiter et photographier.

Puis regroupez les lieux qui sont dans un même secteur sur une journée. Enfin, regardez comment ils sont situés sur la carte afin de déterminer à quel moment de la journée il faudra être sur place pour avoir la bonne lumière.

Le matin et le soir, la lumière du soleil est rasante. Elle forme des ombres qui donnent du modelé au paysage. A la mi-journée, lorsque le soleil est au plus haut, le rendu est plus plat. A vous de choisir !

BESOIN DE REVOIR LES BASES ? 

INSCRIVEZ-VOUS à la semaine de formation photo GRATUITE !

Au programme  :
La mise au point - Les réglages de prise de vues - Les modes de mesure de lumière - Les programmes d'exposition PSAM - Le cadrage et la composition - La balance des blancs - Les fichiers RAW et JPEG.

Je suis comme vous, je n'aime pas le spam. Votre adresse mail ne sera jamais transmise à personne !

 

Le choix de l’objectif pour photographier un paysage

L’objectif recommandé pour photographier un paysage est plutôt le grand angle : une focale de moins de 50mm. Mais ce n’est pas une obligation.

Le grand angle va permettre d’embrasser la scène dans toute sa largeur. De plus, l’utilisation du grand angle tend à

Faut-il utiliser un trépied pour photographier un paysage ? La réponse Oui ! Même si ce n’est pas une obligation, chaque fois que vous le pouvez, utilisez un trépied. D’abord parce que vous serez plus stable. Mais pas seulement !

L’intérêt du trépied c’est avant tout d’éviter les flous de bouger. Nous verrons plus loin qu’il est possible d’utiliser des filtres dégradés ou des filtres neutres pour obtenir de longs temps de pose. Auquel cas, vous devrez non seulement utiliser un trépied mais aussi prévoir de déclencher avec le retardateur ou investir dans une petite télécommande avec ou sans fil (10 à 15€ maxi).

Si vous n’avez pas de trépied vous pouvez consulter le guide complet pour choisir son trépied photo. Je vous indique le lien sous la vidéo.

L’autre intérêt du trépied est qu’il vous permet de cadrer tranquillement et de vous concentrer sur vos réglages. Il faut parfois être patient lorsque l’on photographie un paysage. Il est donc bon de pouvoir lâcher les commandes sans rien perdre de ses réglages. Le temps de laisser passer un nuage et de voir apparaître une éclaircie par exemple.

Le trépied est aussi indispensable pour faire une mise au point avec la visée par l’écran. Je vous fais grâce des explications et je vous renvoie à la vidéo sur le live view. Vous allez voir c’est tout bête mais ça change la vie (enfin surtout la mise au point) !

Déterminer l’exposition pour un paysage

Voyons maintenant comment Déterminer l’exposition pour un paysage. Sans aller jusqu’à exposer pour les haute lumière, je recommande tout de même de privilégier les parties les plus lumineuses de la scène. Quitte à laisser les ombres bouchées. Une mesure de lumière sur l’herbe ou les parties verdoyantes éclairées est une bonne base. Evitez de faire la mesure d’exposition sur les parties les plus sombres de la scène.

La mesure d’exposition est la base de la prise de vues.

C’est une technique accessible et très pratique que vous pouvez retrouver dans mes livres de cours : le Mémento Maitrisez votre appareil photo ainsi que le manuel de photo Les bases de la photo avec un reflex, paru aux éditions Eyrolles. Je vous montre également cette technique pas à pas dans ma Formation en ligne.

Vous apprendrez à maitriser l’exposition dans toutes les situations, y compris pour vos photographies de paysage.

 

Pour une prise de vues sur trépied, vous pouvez garder une sensibilité ISO basse (100 ou 200 ISO) car vous ne craignez pas les flous de bouger. Par contre, veillez à adaptez la sensibilité ISO à l’ambiance lumineuse si vous travailler à main levée.

Si vous faites une mesure globale sur l’ensemble de la scène, restez en mode d’exposition priorité ouverture (Av ou A) et ajustez l’ouverture selon vos besoins : f/8 ou plus pour une grande profondeur de champ.

Si vous choisissez de mesurer la lumière sur une petite partie de la scène, passez en programme d’exposition manuel pour garder vos réglages durant la durée de la prise de vues. Il serait en effet difficile voire carrément contreproductif de rester en mode priorité ouverture et de mémoriser l’exposition si vous travaillez sur trépied.

 

Utiliser un filtre polariseur pour photographier un paysage

Le filtre le plus utile et le plus polyvalent est le filtre polariseur. Il peut être utilisé non seulement en paysage mais aussi pour les photos de déco, pour la photographie d’objets et même pour les prises de vues culinaires. Son rôle est de filtrer la lumière sous un certain angle afin de limiter les reflets renvoyés par la scène en direction de l’objectif.

Les filtres dégradés assombrissent une partie de l’image. C’est un accessoire utile pour compenser un écart de contraste important notamment entre un ciel un peu pâlichon et le sol plus sombre. Il peut être utilisé séparément ou conjointement avec un filtre gris neutre.

Le filtre gris neutre ou filtre ND limite la quantité de lumière entrant dans l’objectif. Son utilisation permet d’utiliser de longs temps de pose même en plein jour sans pour autant être contraint de fermer l’ouverture de diaphragme.

 

Prochainement…

Dans votre prochain cours nous allons poursuivront sur la photo de paysage mais de nuit… Nous verrons que s’il y a des similitudes avec la prise de vues de jour. Si vous avez des questions, posez-les dans les commentaires, je vous répondrai avec plaisir.

Partage-et-commentaires-Cours

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*