Formations photo, cours et stages photo à Clermont-ferrand
Tél. : 04 73 36 85 72
Besoin d'un renseignement ? Contactez-moi au 04.73.36.85.72 ou par mail contact@jeromepalle.com

Le bracketing en photographie

Le bracketing en photo, c’est photographier en faisant varier un paramètre.

Le bracketing concerne généralement l’exposition. Mais on peut aussi utiliser le bracketing sur d’autre paramètres : on peut ainsi faire varier la puissance du flash ou la balance des blancs…

Concrètement, l’appareil photo mesure la lumière, propose une exposition, et vous allez ensuite lui demander de bracketer. C’est à dire d’exposer à l’exposition qui est proposée, plus une photo surexposée, plus une photo sous-exposée. Cela vous permet d’élargir un petit peu le nombre d’exposition que vous allez réaliser.

Si vous voulez des précisions sur la mesure de lumière, je vous invite à suivre la vidéo qui est dans ma formation photo sur les modes de mesure de lumière.

Comment faire un bracketing d’exposition

  1. Accéder au menu de bracketing d’exposition

    Pour bracketer, aller dans les menus de l’appareil photo (Correction d’exposition/Réglages AEB).

  2. Définissez l’intervalle de braketing

    Puis ajuster le réglage pour réaliser plusieurs expositions.

  3. Déclencher

    Faites une photo pour chaque exposition : normale, surexposée et sous-exposée.

Lorsque vous déclencherez, l’appareil va réaliser une image normale, puis une image surexposée et enfin une image sous-exposée.

Vous obtiendrez ainsi une image claire, une image sombre et une image exposée correctement.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la mesure de lumière, suivez les vidéos de ma formation photo pour débuter.

Alors le Bracketing, à quoi ça sert ?

Le bracketing va d’abord servir à assurer le coup. Si vous n’êtes pas complètement certains de votre exposition, vous allez pouvoir prendre une petite sécurité. 

En demandant  à l’appareil photo, non seulement d’exposer correctement, mais de faire une image plus sombre et une image plus claire vous multipliez vos chances.

Cela peut également servir à ne pas décider, dès la prise de vue, quelle exposition précise vous voulez. Si vous avez un petit doute : peut-être que ce serait mieux une image un peu plus claire ou un peu plus sombre, faites les trois. Vous vous laissez ainsi la liberté de choisir plus tard.

Technique de prise de vues avancée

Enfin, le bracketing peut aussi servir pour des techniques de prise de vue spécifiques comme le HDR, la photographie à grande gamme dynamique. Cette technique de prise de vues avancée nécessite de faire des images à des intervalles d’exposition différentes.

Les différentes images vont par la suite être montées/fusionnées dans un logiciel spécifique. 

Finalement on peut aussi considérer que le bracketing c’est faire varier l’exposition de gauche à droite ou de droite à gauche, un peu plus clair, un peu plus sombre, en espérant taper dans le mille.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.