Formations photo, cours et stages photo à Clermont-ferrand
Tél. : 04 73 36 85 72
Besoin d'un renseignement ? Contactez-moi au 04.73.36.85.72 ou par mail contact@jeromepalle.com

Cours de photo : le programme d’exposition manuel

Le programme d’exposition manuel c’est de la M…

Il n’y a pas de programme d’exposition meilleur qu’un autre. Pour contrôler la lumière l’important est de mesurer la lumière. Peu importe que vous tourniez les boutons vous même en manuel ou que vous laissiez faire l’appareil photo.

Aux commande de votre appareil photo, vous êtes le capitaine du navire, vous n’avez pas besoin de prendre la place du matelot qui tire sur les cordage. Pour une même mesure d’exposition, quel que soit le programme utilisé, vous aurez le même couple vitesse diaphragme. Je vous propose un exercice qui va démystifier une bonne fois pour toute le mythe du mode M, le programme d’exposition manuel.

Installez votre appareil photo sur trépied ou calez le soigneusement pour que toutes vos images cadrent bien uns scène strictement identique. Choisissez une sensibilité ISO, n’importe laquelle, 400 ou 800 par exemple. Mais ne mettez pas les ISO en AUTO.
Pour commencer, positionnez la roue codeuse sur par l’appareil sur le programme P : appuyez légèrement sur le déclencheur pour mesurer la lumière. Vous pouvez regarder à l’intérieur du viseur mais pour que ce soit plus conformable, je vous invite à utiliser l’écran arrière.
En mode P, l’appareil mesure la lumière et ajuste lui même le couple vitesse diaphragme.

Résultat : En Mode P pour cette scène en 400 ISO l’appareil propose 1/10°s à f/2,8

Programme-P

Maintenant passons en mode priorité diaphragme (Av ou A) et choisissons le même diaphragme que nous avons utilisé en mode P. Le mesure de lumière étant la même, le résultat sera sensiblement le même (il arrive souvent qu’il y ai un écart d’1/3 de diaphragme mais jamais plus). étant toujours la même on aura sensiblement la même chose.

Résultat : en mode Av ou A pour cette scène en 400 ISO l’appareil propose 1/10°s à f/2,8

 

Photo avec un Programme d'exposition priorité vitesse

 

Avec le programme d'exposition priorité vitesse (Av ou A).

 

Avec le programme d'exposition manuel.

 

Passons en mode priorité vitesse (Tv ou S) et choisissons la même vitesse que nous avons utilisé en mode P. Le mesure de lumière étant la même, le résultat sera sensiblement le même . Là encore, il peut arriver qu’il y ai un écart d’1/3 de diaphragme.

Résultat : En mode Tv ou S pour cette scène en 400 ISO l’appareil propose 1/10°s à f/2,8

Pour finir, voyons ce qui se passe en programme manuel. L’appareil mesure la lumière mais c’est à vous de tourner les molettes pour ajuster le couple vitesse diaphragme. L’expositions sera correct lorsque le curseur sera au milieu. Là encore, si vous ajustez le diaphragme sur f/5,6, le résultat est le même.

Résultat : En mode Manuel pour cette scène en 400 ISO pour 1/10°s vous devez ajuster le diaphragme à… f/2,8 !

Conclusion : on ne contrôle pas mieux sa lumière en travaillant en programme d’exposition manuel. On contrôle le rendu de la lumière en mesurant la lumière.

Vous pouvez souhaiter une même exposition mais avec un couple vitesse/diaphragme différents. C’est tout à fait possible quel que soit le programme d’exposition.

En Programme Manuel, si vous changez la vitesse, vous devrez compenser en ajustant le diaphragme. Les réglages ne changent que si vous tournez vous même les molettes. C’est pour cela que la mémorisation d’exposition effectuée avec la touche AE-L en Nikon et avec la touche étoile en Canon ne fonctionne pas avec le programme manuel. Alors qu’en priorité diaphragme (AV ou A) ou priorité vitesse (Tv ou S), vous décaler le réglage prioritaire et l’appareil ajuste automatiquement l’autre. Et en Programme P, vous tournez la molette et l’appareil décale le couple vitesse diaphragme.

Alors quel est l’intérêt du programme manuel ? Et bien lorsque vous effectuez un réglage en manuel, l’appareil continue à mesurer la lumière en permanence mais il ne modifiera pas de lui même les réglages. Cela revient à faire une Mémorisation d’exposition permanente… Le programme Manuel c’est donc vraiment de la… Mémorisation d’exposition permanente.

Partage-et-commentaires-Cours

3 commentaires

  1. GAUTHIER 20 août 2015

    Je suis globalement d’accord avec toi car aujourd’hui les APN sont assez fiable pour mesurer la lumière dans 90% des cas mais quand tu dis que certains photographes avancés ne savent pas gérés le mode manuel « après plusieurs années » je pense qu’ils doivent abandonner la photographie pour le ping pong !!!

  2. Auteur
    Jérôme Pallé 20 août 2015

    Je suis plus indulgent Gauthier ;-)
    Autrefois on disait qu’il faut 30 ans pour faire un photographe. A ce rythme je devrais être à peu près au point dans moins d’une demie-douzaine d’années. Argggggg !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.