Formations photo, cours et stages photo à Clermont-ferrand
Tél. : 04 73 36 85 72
Besoin d'un renseignement ? Contactez-moi au 04.73.36.85.72 ou par mail contact@jeromepalle.com

Photos de Studio : Photographier avec un serpent – Photo-Reportage S02-E10

Pour le 10ème épisode de la saison 2 de Photo-Reportage, on retrouve Jérôme, photographe de studio à Clermont-Ferrand, non pas pour un reportage extérieur mais des photos en studio. Pour cela, il a invité un serpent pour réaliser le souhait de Shirley, modèle photo professionnelle. Cette prise de vues nécessite des réglages que Jérôme va vous expliquer au cours de cette vidéo.

Pour  tout savoir sur toutes les techniques photos en studio, rendez-vous dans la Master class en ligne sur la photo de studio.

Présentation de la prise de vues

Aujourd’hui, Jérôme accueille Shirley dans son studio. Son but est de réaliser ce qu’elle souhaite pour ses photos, c’est à dire  être photographier avec un serpent. Ça tombe bien, le photographe en a trouvé un ! Une petite femelle de 3 mois du nom de Siri. Trestana, sa maman, a bien voulu nous le prêter le temps de la prise de vue.

Précautions à prendre en présence d’un serpent

Ce n’est pas tout les jours que l’on photographie un serpent. Il est donc nécessaire de se renseigner sur les précautions à avoir. La femelle serpent étant un python Royal, il faut qu’elle s’habitue à notre présence et surtout ne pas la brusquer, car il s’agit d’une race très stressée. Si l’on souhaite la manipuler, il faut d’abord se laver les mains sinon elle risque de nous prendre pour de la nourriture et nous attaquer. Une fois toutes ces précautions établies, Trestana a permis à Shirley de porter le serpent dans ses mains durant le maquillage pour qu’elle s’habitue et se rende compte des sensations.

Le choix du matériel pour la photo de studio

Pour cette prise de vue, Jérôme c’est tout simplement équipé de son boîtier plein format avec un objectif macro 100mm ouverture à f/2,8.

Pour ce qui est de l’éclairage, il a utilisé 3 types de modeleurs sur ses flashs studio, suivant le type d’éclairages souhaitait par la modèle photo. Il a utilisé une boîte à lumière, un fresnel et un cône spot. Il aura aussi besoin d’accessoires comme un réflecteur et un coupe flux. Bien sûre, il ne faut pas oublier le posemètre pour pouvoir mesurer la lumière correctement.

Eclairages studio souhaitaient par la modèle photo

Shirley voulait 2 sortes d’éclairage. Un éclairage plutôt doux, et un autre assez dure avec une partie dans la lumière et une partie dans l’ombre.

Eclairage doux

Pour réaliser un éclairage doux, le photographe a placé une boîte à lumière pour éclairer le devant du modèle. Une autre boîte à lumière est dirigée sur le mur pour pouvoir éclairer légèrement le fond. Pour modeler le visage de Shirley et compenser l’ombre, il a placé un réflecteur sur le côté droit. Et enfin, pour mieux faire ressortir le serpent, il a rajouté un flash studio équipé d’un Fresnel lui permettant de diriger la lumière, principalement sur le serpent.

Il a aussi fait en sorte de placer la modèle photo loin du fond pour créer une profondeur et avoir un fond gris.

Eclairage dur

Quant à la réalisation d’un éclairage dur et dirigé, il  a suffit  simplement d’équiper un flash studio d’un cône spot, et de le placer de face, en direction du modèle. Ensuite, pour créer la séparation entre le côté clair et le côté sombre, Jérôme a utilisé un petit coupe flux. Et quand c’était nécessaire, il utilisait un réflecteur pour déboucher les ombres.

Les réglages pour photographier en studio

Les réglages sont simples et restent les mêmes durant toute la prise de vues. La sensibilité choisi est de 200 ISO avec une vitesse de 1/125s correspondant à la synchro flash de l’appareil de Jérôme. Ainsi, il pouvait avoir une ouverture de diaphragme à f/5,6 lui offrant une assez grande profondeur de champs. Le but étant d’avoir Shirley et le serpent nets.

La prise de vues en studio avec un serpent

Pour ce qui est des poses du modèle, Jérôme s’est inspiré des publicités pour bijoux (bracelets, colliers). Le cadrage serré a permis de mettre en avant le serpent. Une fois l’éclairage et les réglages mis en place, Jérôme n’avait plus qu’à attendre que le serpent ai une pose propice avant de déclencher. Ce qui n’était pas chose facile !

Vous pouvez retrouver les réglages de base et toutes les techniques pour bien débuter dans son Mémento Photo.

  • Choix des options
    Note 4.71 sur 5
    6,90 9,90 
  • Choix des options
    Note 4.95 sur 5
    297,00 
  • Choix des options
    Note 5.00 sur 5
    297,00