Photographier une silhouette en contrejour – Exercice photo #14

Cours de photo pour photographier une silhouette en contrejour.

Le contrejour n’est pas toujours à éviter !

Nous allons voir comment réaliser une photo de silhouette d’un sujet en contrejour. Je vous montre les réglages de base à utiliser pour obtenir un effet bien marqué en contrejour sans que le sujet soit flou.

Cette semaine vous avez voté pour que l’on fasse une prise de vues d’un sujet en ombre chinoise c’est à dire à photographier la silhouette d’un sujet en contrejour.

Cela va nous amener travailler à nouveau sur la mesure de lumière et la mémorisation d’exposition mais avec une approche de la mesure un peu différente puisqu’il va s’agir non pas de déjouer le contrejour [P]mais de jouer avec pour exposer pour l’arrière plan et sous-exposer le sujet.

Pour cet exercice, nous allons photographier un sujet en contrejour avec une silhouette bien nette. On n’est pas dans la véritable ombre chinoise où l’ombre est projetée sur un mur ou sur un drap et il ne s’agit pas non plus de réaliser une photo d’ombre portée. L’ombre portée c’est l’ombre qui est projetée par le sujet  sur une surface.

L’ombre portée pourrait d’ailleurs faire l’objet d’un autre sujet d’exercice. Si c’est un sujet qui vous intéresse ou si vous avez d’autres sujets que vous aimeriez faire en exercice, n’hésitez pas à en discuter avec moi dans les commentaires sous la vidéo.

Mais ici, le sujet, c’est de photographier la silhouette d’un sujet en contrejour et pas son ombre projetée au sol.

La difficulté sur ce type de prise de vues va se trouver notamment au niveau du positionnement, de la mesure de lumière et éventuellement de la mise au point.

Positionnent : 

L’enjeu du positionnement c’est d’abord de se placer par rapport à la lumière pour obtenir une silhouette bien dessinée. Si le placement n’est pas bon, l’écart de luminosité entre le premier plan et l’arrière plan ne sera pas suffisant et le premier plan restera trop visible. Et cela ne permettra pas de faire ressortir la silhouette.

Il faudra aussi que les contours de la silhouette soient bien définis pour que la forme qu’elle dessine soit représentative. Sinon la silhouette ne représentera rien dans l’esprit du spectateur ou en tout cas pas ce que vous avez voulu montrer.

Mesure de lumière :

Pour que l’effet d’ombre chinoise fonctionne et que le contraste entre le premier plan et le second plan soit franc. Il faut certes se placer en contrejour mais il faut aussi que l’exposition soit réalisée pour tenir compte de cet effet de contrejour et l’accentue au maximum. Si on laisse faire les automatismes de l’appareil, le boitier risque de chercher à compenser le contrejour. Et là encore, cela ne permettra pas de faire ressortir les contours du sujet.

Mise au point :

Enfin, la mise au point devra être faite sur le sujet. Ce qui n’est jamais évident sur un sujet en contrejour car l’autofocus risque de patiner.

Rappel des règles de l’exercice photo

  1. Partager cette vidéo avec vos amis pour qu’ils puissent jouer avec nous : 
  2. Poster votre photo dans le groupe Facebook sous l’annonce épinglée en haut du groupe :
  3. Légender votre photo comme indiqué dans l’annonce dans le groupe Facebook Attention : postez bien une photo et une seule avec sa légende. Pas plus. Mais vous pouvez ajouter une photo du making of  ou de vous pendant la prise de vues.

Je tacherai d’apporter un commentaire sur chaque image correctement postée dans le groupe Facebook et les contributions seront publiées dans la prochaine vidéo de restitution dans le courant de la semaine prochaine. Donc abonnez-vous à la chaine pour ne rien rater !

Le matériel photo pour photographier un sujet en ombre chinoises

Concernant le matériel photo, vous devrez prévoir :

  • Votre boitier et votre objectif préféré
  • Un sujet en contrejour

Les réglages photo pour les photos en ombre chinoise

On va parler maintenant des réglages à utiliser pour les photos en ombres chinoises. Si vous débutez ou si vous n’avez pas encore les notions de base sur les réglages de votre appareil photo, je vous invite à suivre la série de vidéos sur les réglages de base en photographie

Pour être sûr de ne rien oublier on va suivre ma méthode SPP CMM que vous pouvez retrouver dans mes formations photos et dans mes livres de cours de photographie

  1. Sensibilité, positionnement programme
  2. Cadrage, mesure de lumière et mise au point.

Sensibilité : 

Le sujet est sombre mais on n’expose pas pour le sujet. On expose pour l’arrière plan qui, lui, est lumineux. On ne va donc pas forcement chercher à monter en sensibilité.

Vous pouvez garder une sensibilité qui soit cohérente avec à la luminosité de l’arrière plan sans forcement pousser les ISO.

Sur cette photo d’hélicoptère prise en contrejour à 6h30 du matin, je suis resté en 100 ISO et j’ai mesuré la lumière sur l’arrière plan dans le ciel en mode priorité vitesse. Accessoirement, j’ai choisi une vitesse de 1/200s qui permette de garder un léger flou sur les pales de l’hélicoptère tout en gardant la machine bien nette. Et j’ai laissé filer l’ouverture à f/8.

Transport d’une bache souple de kérozène en SLING par un hélicoptère PUMA sur le tarmac la base de Vouzier au lever du jour lors de l’exercice Baccarrat 2019.

Positionnement :

Le positionnement est déterminant puisque c’est de lui que va dépendre la création de la silhouette.

D’abord en se positionnant par rapport au sujet et à la lumière. Puisque pour que l’ombre chinoise fonctionne, on va faire en sorte de se placer de manière à ce que le sujet se trouve entre l’appareil photo et la source de lumière.

Le positionnement va aussi concerner le sujet. C’est important car c’est de ça que va dépendre la lisibilité du sujet. La difficulté c’est que, une fois que le sujet est placé en contrejour, votre œil va s’adapter à la luminosité du sujet. Le risque c’est de positionner son sujet et de cadrer en tenant compte de ce que l’on voit et non pas de ce qui va se voir sur l’image finale. Or sur l’image finale, il ne va rester que le contour les contours du sujet.

Attention aussi à ce que l’arrière plan ne comporte pas d’éléments sombres qui pourraient se superposer au sujet et casser les lignes de la silhouette.

Programme d’exposition : 

Pour ce type de prise de vues, le choix du programme est plus une question d’opportunité ou de choix personnel. Dès lors que l’arrière plan est suffisamment lumineux et que l’on a pas de problème de manque de lumière, on a suffisamment de lumière, donc de matière première pour ne pas être contraint de faire des choix trop difficiles.

L’essentiel, on va le voir sera de bien mesurer la lumière !

Donc vous pourrez, au choix, utiliser un programme semi automatique : mode programme, priorité vitesse ou priorité ouverture en mesurant et en mémorisant l’exposition. C’est ce que je vous recommanderais si vous photographiez un sujet à main levée en situation de reportage.

Vous pouvez tout aussi bien utiliser le programme d’exposition manuel. Là encore, en mesurant la lumière sur l’arrière plan et en ajustant les réglages manuellement. C’est ce qui sera la plus pratique si vous avez le temps de vous caler et notamment en studio ou même en reportage sur trépied.

Après la sensibilité ISO, le positionnement et le programme vient le cadrage, la mesure de lumière et la mise au point.

Cadrage :

Le cadrage est le prolongement du positionnement. Il reprend donc les mêmes problématiques.

Cadrer pour les contours sans tenir compte des parties sombres du sujet qui seront sous exposées sur l’image finale.

Garder une forte lumière d’arrière plan

Se placer pour mettre en valeur la silhouette pour que le sujet reste bien identifiable

Et surveiller les éléments d’arrière plan pour qu’ils ne cassent pas les lignes de la silhouette

Mesure de lumière :

Après le placement, le point crucial c’est la mesure de lumière.

La mesure de lumière va déterminer l’exposition : Il faut bien pendre en compte le fait que l’œil s’adapte aux parties sombres de la scène mais que ces parties sombres ne seront pas visibles sur l’image finale.

Attention, si vous laissez faire la cellule de l’appareil photo ou si vous mesurez la lumière sur l’ensemble de l’image, la cellule risque de chercher à compenser le contrejour en proposant un couple vitesse / diaphragme adapté à l’ombre et non pas à la partie lumineuse. Et vous perdrez l’effet d’ombre chinoise.

La mesure de lumière devra donc être faite sur l’arrière plan. Donc vous pouvez utiliser n’importe quel mode de mesure dès lors que vous ajustez vos réglages en mesurant sur l’arrière plan.

De là, soit vous mémorisez l’exposition si vous utilisez un mode d’exposition semi automatique, soit vous ajustez manuellement les réglages si vous utilisez le programme d’exposition manuel. Peu importe, du moment que vous mesurez bien la lumière sur l’arrière plan, le résultat sera le même.

Pour que le contraste entre l’intérieur de la silhouette et l’arrière plan soit franc, comptez au moins trois IL, trois indices de lumination. C’est à dire trois valeurs de diaphragme ou trois valeurs de vitesse d’obturation.

Mise au point : 

Enfin dernier point : la mise au point.

Ici il va falloir ajuster la netteté non pas sur le sujet mais sur la silhouette du sujet.

Donc veillez bien à ne pas faire la mise au point à l’intérieur de l’ombre du sujet mais bien sur son contour.

Si l’autofocus patine, essayez de le débrayer et d’ajuster manuellement la mise au point sur le rebord du sujet.

Voilà pour les réglages !

Rappel de l’exercice :

Cette semaine je vous demande donc de réaliser une photo de silhouette en contrejour.

Partagez cette vidéo avec vos amis et postez une photo et une seule dans le groupe Facebook. Eventuellement vous pouvez ajouter une photo du Making-of.

Postez-là bien sous l’annonce de cette vidéo épinglée en haut du groupe pour que je puisse intégrer votre photo dans la vidéo de restitution la semaine.

Attention : pas de photos d’archives, ni de photo prise l’année dernière ! Le but de l’exercice est de réaliser une prise de vues pour progresser et pas de poster une ancienne photo.

Voilà maintenant c’est à vous de jouer !

Pensez bien à partagez la vidéo : https://youtu.be/Xs3QakZoY7w

Je vous souhaite une bonne semaine, de bonnes photos et je vous dit « à tout de suite » pour échanger dans le groupe Facebook.

Réponses

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.