Formations photo, cours et stages photo à Clermont-ferrand
Tél. : 04 73 36 85 72
Besoin d'un renseignement ? Contactez-moi au 04.73.36.85.72 ou par mail contact@jeromepalle.com

Photographier un skieur sur une piste de ski de descente – Photo Reportage à Méribel

  • Promo !
    Choix des options
    Note 4.93 sur 5
    297.00  197.00 
  • Choix des options
    Note 4.71 sur 5
    6.90 9.90 

Je vous montre comment photographier un skieur sur une piste de ski de descente, le matériel photo et les réglages à utiliser pour éviter les contrejours et les images sous exposées sur la neige et avoir un sujet net.

Le matériel photo pour photographier un skieur

Pour obtenir un beau flou d’arrière plan, j’ai utilisé mla méthode ZOF+ que vous pouvez retrouver dans le Mémento photo et dans la formation photo en ligne. J’ai utilisé un téléobjectif pour me rapprocher du sujet et photographier un skieur tout au long de sa descente. .

Ici, j’ai utilisé un objectif 55-250 mm f/3,5-5,6 de base sur un boitier APS-C.

La technique pour obtenir les photos de ski de descente

Pour réaliser ces images, j’utilise ma méthode SPP-CMM : Sensibilité, Positionnement, Programme puis Cadrage, Mesure de lumière et Mise au point que vous pouvez retrouver dans ma Formation photo en ligne.

La sensibilité ISO pour photographier un skieur

Compte tenu de la forte luminosité, j’ai baissé la sensibilité sur 100 ISO. Si le temps est couvert ou si vous obtenez une vitesse d’obturation trop lente, n’hésitez pas à monter la sensibilité ISO autant que nécessaire. Plus vous allez monter en ISO, plus la qualité sera dégradée mais ce sera toujours mieux que d’avoir un skieur flou.

Le positionnement par rapport au skieur à photographier

Attention à ne pas vous placer tout le temps derrière le skieur sinon vous n’aurez que des images de dos. Anticipez. Mettez-vous d’accord avec votre modèle et prenez un peu d’avance pour pouvoir le photographier dans de bonne condition. Assurez-vous de savoir où il va passer. Une chose importante aussi est de veiller à ce qu’il n’y ai pas trop d’autres skieurs qui viennent s’intercaler entre votre modèle et votre objectif. Prenez le temps d’attendre le bon moment.

Le choix du programme d’exposition à utiliser : P S A M / P Tv Av M ?

Pour faire simple et rapide, privilégiez la priorité ouverture avec une mémorisation d’exposition sur un gris moyen (je vous montre comment faire dans la vidéo). Si la lumière est stable et que vous voulez faire une série d’images avec les mêmes réglages, basculez en programme d’exposition manuel.

Le cadrage pour centrer l’attention sur le vêtement

Cadrez assez serré sur le skieur à prendre en photo. Ne shootez pas inutilement quand le skieur est trop loin. Vous n’auriez qu’un tout petit point non reconnaissable au milieu d’une grande étendue blanche. Ou pire, un petit point perdu au milieu de plein d’autres skieurs.
De même, un téléobjectif n’est pas un grand angle donc il est inutile que le skieur s’arrête à vos pieds. Vous ne pourriez plus le photographier sur les deniers mètres. Au lieu de cela, demandez lui de passer à 10 ou 15 mètres de vous et de s’arrêter en contrebas après vous avoir dépasser. Ainsi, vous pourrez continuer à le photographier lorsqu’il va passer à votre hauteur. C’est parfois là que se font les meilleures photos.

La mesure de lumière pour exposer correctement le skieur

La mesure de lumière se fait comme toujours sur un gris moyen.Enlevez-vos gants pour utiliser la paume de votre main. Ouvrez le diaphragme pour réduire la profondeur de champ et surveillez la vitesse d’obturation. Pour fixer le mouvement du skieur il vous faut une vitesse rapide. Au grand minimum, tablez sur 1/500s. Je vous recommande plutôt de partir sur une vitesse de 1/1000s.

Si la vitesse est trop basse, vous risquez un flou de mouvement du skieur. Voire même un flou de bouger sir votre téléobjectif est un peu long.

La mise au point sur le skieur en mouvement

La mise au point doit bien évidemment être faite sur le skieur. Si vous voulez assurer le coup, utilisez le collimateur central et optez pour un autofocus en mode dynamique.

Pour en savoir plus la sur technique pour figer le mouvement d’un skieur en vitesse rapide

Je vous invite à regarder la vidéo dans laquelle je vous montre concrètement comment j’ai réalisé la prise de vues.

Abonnez-vous à ma chaine Youtube pour recevoir les prochaines vidéo
Inscrivez-vous à ma formation photo gratuite

Partage-et-commentaires-Cours

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*