Photographier un champignon lumineux – Exercice photo #22

Je vous avez annoncé que vous alliez halluciner grâce aux champignons lumineux, les glowing mushrooms. Cette semaine, après un première exercice sur une approche simple de prise de vues de champignons, je vous propose donc de travailler une image plus complexe en réalisant une photo de champignon lumineux.

Il s’agit de photographier un champignon pour obtenir un effet de lumière semblant provenir du chapeau du champignon. Un peu comme si le chapeau du champignon était une sorte de lampadaire. On parle de champignons lumineux également appelés glowing mushrooms.

Il existe plusieurs manière d’obtenir ce résultat. On peut notamment le tenter avec une seule image en peignant le sujet avec une lampe comme un pinceau à lumière. Mais ici, je vous propose de réaliser ce champignon lumineux, en réalisant un montage entre plusieurs images.

Je vais vous montrer avec deux logiciels que sont Lightroom et Photoshop. Mais, même si les outils sont différents, la méthode reste la même si vous utilisez d’autres logiciels de traitement d’image comme Lightroom ou de retouche et de montage photo comme Photoshop. 

Comment participer à cet exercice photo sur le champignon lumineux

Les règles sont les mêmes que d’habitude mais cette semaine la nouvelle version du site FPnet est en ligne et les contributions sont désormais à poster directement en dans le Forum du groupe des Exercices Photo Youtube sur mon site Formation-Photographe.net. J’ai créé une discussion spécifique pour cet exercice. Je vous ajoute un lien ici dans la petite bulle et en description de la vidéo.

  1. Inscrivez-vous sur le site et partagez cet exercice avec vos amis
  2. Postez 1 photo maxi sur dans le forum du Groupe des exercices photo Youtube
  3. Légender votre photo comme indiqué dans le groupe en postant bien une photo et une seule avec sa légende. Pas plus ! Mais vous pouvez ajouter une photo du making of ou une photo de vous pendant la prise de vues.

J’apporterai un commentaire aux photos de tous ceux qui auront partagé l’exercice et posté leur image sur le Forum de l’exercice. Les contributions seront ensuite publiées dans la prochaine vidéo de restitution. Donc abonnez-vous à la chaine pour ne rien rater !

Deux point à rappeler suite à la mise en service du Forum sur FPnet : 

Précisez si vous avez rencontré des difficultés (ou pas) sur votre prise de vues afin que je puisse vous apporter un commentaire constructif.

 Trop de mails ?!? Attention, si vous vous abonnez au forum ou à la discussion, vous recevrez un mail à chaque nouveau post. Et ça peut vite être envahissant ! 

Si c’est le cas, désabonnez-vous du forum des exercice photo et de la discussion de l’exercice. Vous recevrez toujours une notification sur votre profil sur le site (avec une petite pastille rouge) mais vous ne recevrez ainsi plus de mails à chaque post pour l’exercice.

Cours de photo pour réaliser un champignon lumineux.

Le matériel photo pour photographier des champignons lumineux

Il peut sera utile de prévoir quelques éléments supplémentaires par rapport à la prise de vue de champignons de base. Donc comme précédemment :

  • Un boitier reflex ou hybride
  • Un objectif macro pour se rapprocher du sujet mais aussi réduire l’angle de champ et ainsi isoler le sujet du fond.
  • ou 50mm grande ouverture en APS-C
  • Ou même un objectif grand angle pour élargir l’angle de champ et placer le sujet dans son environnement 
  • Un trépied avec colonne à bascule ou qui s’inverse
  • ou mini trépied
  • Un filtres polariseur
  • Accessoires : réflecteur

Mais en plus, il faudra impérativement une source de lumière : 

  • Une lampe de poche ou un smartphone qui fait lampe

Les réglages photo pour les Glowing Mushrooms

On va parler maintenant des réglages à utiliser pour les photographier un champignon lumineux. Si vous débutez ou si vous n’avez pas encore les notions de base sur les réglages de votre appareil photo, je vous invite à suivre le cours sur les principaux réglages en photographie qui se trouve sur mon site internet : je vous ai ajouté un lien par ici dans la bulle d’info et dans  la description de la vidéo.

Je ne reviens pas dans le détail sur les réglages de base que nous avons déjà vu dans la vidéo précédente. Si vous n’avez pas suivi l’exercice de la semaine dernière, je vous ajoute le lien ici et dans la bulle d’info de la vidéo

La prise de vues va consister à immobiliser l’appareil photo sur trépied. Et à bloquer les réglages de sensibilité ISO, de vitesse d’obturation et d’ouverture de diaphragme en utilisant le programme d’exposition manuel. Le but étant de  faire plusieurs images d’une même scène sur lesquelles on fera varier la lumière sans que rien ne change sur le décor. Ces images seront ensuite assemblées dans Photoshop. Rien ne dois bouger entre chaque photo pour éviter les flous de mouvement. Et pour éviter les flous de bouger, je vous recommande aussi d’utiliser une télécommande ou de déclencher avec votre smartphone si votre appareil peut se piloter avec une appli.

Si vous êtes à l’aise avec la prise de vues et le post traitement, vous pouvez ainsi faire un mix entre autant de photo que vous le souhaitez. Je vais vous montrer comment faire ce montage de champignon lumineux avec trois images. Mais si vous débutez, je vous recommande plutôt de commencer avec un montage de deux images.

Ici j’ai pris trois images : une première pour poser la lumière d’ambiance, une deuxième pour donner la sensation que le champignon éclaire le sol et une troisième pour éclairer le chapeau du champignon. 

La première image est celle qui va servir d’image de fond. A noter que contrairement à la prise de vues de la semaine dernière où il pouvait être intéressant d’avoir un arrière-plan lumineux ou un rayon de lumière sur le chapeau pour mettre en valeur le champignon, ici on va plus chercher à laisser le champignon dans une semi pénombre.

La luminosité étant homogène, j’ai d’abord fait une sorte de nuit américaine en sous-exposant ma scène de deux valeurs pour obtenir une image plus sombre. Cela permet réaliser une prise de vue de jour en donnant la sensation que la scène a été photographiée de nuit.  Ça c’est pour la première image.

Première étape de la prise de vues de champignon lumineux : la photo du fond.

La seconde image n’est pas obligatoire. Mais j’ai voulu donner la sensation que la lumière qui provient du champignon éclairait le sol. J’ai donc éclairé le sol au pied du champignon avec la lumière d’une lampe frontale.

Deuxième étape de la prise de vue de champignon lumineux : l'éclairage du sol.

La dernière image consiste à éclairer le dessous du champignon par transparence. C’est là que le choix du champignon revêt toute son importance. Si vous avez un champignon avec un chapeau trop épais, la lumière de la lampe ne pourra pas le traverser et vous ne pourrez pas obtenir l’effet escompté.

C’est assez difficile d’avoir un effet parfait. Aussi n’hésitez pas à faire plusieurs tentatives. Au final, vous ne conserverez que les 2 ou 3 photos dont vous aurez besoin pour le montage.

Dernière étape pour photographier un champignon lumineux : le rétro éclairage du chapeau du champignon.

Le montage des images de notre champignon lumineux

La première étape qui n’est pas indispensable consiste à importer ses images dans Lightroom. L’intérêt est, pour les maniaques du rangement comme moi d’avoir tout bien organisé.

Ensuite sélectionner les images à assembler et cliquer sur Photo>Modifier dans…>Ouvrir en tant que calque dans Photoshop.

Les images vont s’ouvrir dans un fichier et chacune formera déjà en calque. Ça évite d’ouvrir les images pour en faire des calques une par une et les regrouper dans un même fichier.

 Une fois dans Photoshop, sélectionnez vos calques et alignez-les en utilisant la fonction Edition>Alignement automatique des calques.

On va ensuite placer le premier calque sur le haut de la pile s’il n’y est pas déjà. Puis on va gommer une partie de ce calque pour faire apparaitre le calque situé juste en dessous. Pour cela, sélectionner ce calque et Ajouter un masque de fusion.

Avec l’outil pinceau, on va peindre en noir ce masque de fusion pour faire apparaitre le calque du dessous. Si vous avez débordé ou si vous souhaitez corriger votre trait noir, passez en blanc. En peignant en noir on efface le calque et en peignant en blanc on le fait réapparaitre. Donc rien n’est définitif.

Une fois qu’on a fait apparaitre la partie du dessous qui nous intéresse, on va regrouper ces deux calques dans un dossier et ajouter un nouveau calque de réglage à ce dossier.
On va ainsi pouvoir gommer sur l’ensemble des calques qui ont été placé dans le dossier.

Là encore, on peint le masque de fusion en noir avec l’outil pinceau pour faire apparaitre la partie qui nous intéresse sur le calque du dessous : la lumière du chapeau. Et on corrige ou on affine si nécessaire en peignant en blanc le masque de fusion.

Ensuite tout est affaire de dosage en fonction de vos gouts.

Voilà, maintenant c’est à vous de jouer, prenez votre appareil photo et photographiez des champignons lumineux.

Pensez aussi à partager cette vidéo avec vos amis et à les inviter à participer aussi à l’exercice…

Je vous souhaite une bonne semaine, de bonnes photos et je vous dit « à tout de suite » pour échanger sur le site dans le groupe des Exercices photo Youtube.

Bonne semaine et bonnes photo !

Jérôme Pallé, photographe

Réponses

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Profitez de 100€ de réduction sur mon Pack de 7 formations
Profitez de 100€ de réduction sur mon Pack de 7 formations
Utilisez le code promo : BIENVENUE