Formations photo, cours et stages photo à Clermont-ferrand
Tél. : 04 73 36 85 72
Besoin d'un renseignement ? Contactez-moi au 04.73.36.85.72 ou par mail contact@jeromepalle.com

Cours de photo : Comment photographier les lumières de Noël ?

Comment photographier les illuminations de noël

Les illuminations de Noël sont l’occasion de réaliser de magnifiques images pleins de couleurs. Des photographies assez simples à faire même avec peu ou pas de matériel. Dans ce cours de photo nous allons voir comment faire de belles photos au pied du sapin.

A quel moment photographier les lumières de Noël ?

A Noël bien sûr ! Mais à quelle heure ? Dans tous les cas il faut bien évidemment que les lumières soient allumées. Toutefois, si vous commencez votre prise de vues une fois que la nuit est tombée, vous aurez des arrières plans très sombres voire carrément noirs. Ce peut être un effet volontairement recherché. Mais si vous voulez que les silhouettes des immeubles et des monuments se détachent bien du fond, il vous faudra venir juste avant la tombée de la nuit : entre chien et loup. C’est le moment que l’on appelle l’heure bleu. Sa durée est variable mais, par expérience, selon la saison et la météo, comptez entre 15 et 30 minutes maximum pour réaliser vos images.

Photographier-Lumieres-Noel-PALLE-141174805

Photographier les lumières de Noël sans trépied

 

Si vous souhaitez photographier les lumières à main levée sans trépied, il vous faudra faire attention à ne pas avoir une vitesse trop basse. Commencez par monter la sensibilité ISO à 3200 ISO et réglez votre appareil photo sur le programme d’exposition P. Puis prenez quelques secondes pour regarder la scène que vous souhaitez photographier et choisir l’endroit que vous souhaitez voir exposé correctement.

Cadrez sur la zone à exposer correctement et mémorisez l’exposition à l’aide de la touche * en Canon ou de la touche AEL en Nikon. Pour éviter les flous de bouger, zoomez le moins possible et, si la vitesse d’obturation est inférieure au 1/60° de seconde, montez encore la sensibilité ISO.

Cette première méthode est rapide mais elle oblige à beaucoup monter en sensibilité ISO. Cela se traduira par une augmentation du bruit et donc une moins bonne qualité de l’image.

Résumé des réglages pour des photos de nuit à main levée

  • Sensibilité : 3200 iso ou plus
  • Programme d’exposition : P
  • Mesurez et mémorisez l’exposition
  • Surveillez la vitesse (pas moins de 1/60° de seconde)
  • Evitez de trop zoomer

Photographier-Lumieres-Noel-PALLE-141174815

Comment faire des photos de Noël avec un trépied ?

Si vous avez un trépied et un peu plus de temps, vous allez pouvoir utiliser des sensibilités ISO plus faible. Vous aurez une meilleure qualité d’image et vous pourrez réaliser des photos plus spectaculaires en vitesse lente. Si vous n’avez pas de trépied et que vous souhaitez en acheter un, vous pouvez consulter les tests de matériels pour vous aider à choisir un trépied adapté à vos besoins.

Evitez de commencer par fixer directement votre appareil photo sur le trépied. Cela vous ralentira dans la détermination du cadrage et dans la mesure de lumière. Vous le fixerez une fos que vous aurez tout réglé. Commencez par choisir l’emplacement où vous allez vous installer et imaginez votre cadrage. Cadrez en regardant dans l’appareil photo pour déterminer votre emplacement final.

Vous pouvez choisir une sensibilité ISO faible tel que 100 ou 200 ISO.

Une fois l’appareil fixé sur le trépied, la mesure de lumière sera elle aussi plus moins facile à réaliser. La mémorisation d’exposition avec la touche étoile/AEL ne sera pas très pratique car vous allez devoir garder les mêmes réglages sur plusieurs images. Le plus simple est donc d’utiliser le programme d’exposition manuelle (M). Cadrez sur la zone que vous souhaitez exposer comme un gris moyen, ni trop claire ni trop sombre, et ajustez l’exposition.

Vous pouvez choisir d’ouvrir le diaphragme et de garder une vitesse assez rapide pour figer les mouvements ou au contraire de fermer le diaphragme et d’augmenter le temps d’exposition pour avoir de jolis flous de mouvements. A vous de choisir. Sur des sujets en mouvement tels que la grande roue, on commence à obtenir des effets spectaculaires à partir d’une seconde de temps de pose mais cela dépend de la vitesse de l’objet qui est en mouvement. Plus le mouvemet de l’objet sera lent, plus il vous faudra une vitesse lente pour rendre le flou de mouvement. A l’inverse, si l’objet bouge de ânière très rapide, vous n’aurez pas besoin d’un temps de pose très long pour avoir de jolis flous de mouvements.

Si vous choisissez un temps de pose long, vous risquez de faire bouger l’appareil ohoto lorsque vous allez appuyer sur le déclencheur. Cela entrainera un flou de bouger sur votre image. Pour évite cela, utilisez le retardateur (2 ou 10 secondes) ou un déclencheur à distance (Ex. : télécommande pour Canon ou télécommande pour Nikon).

Une fois l’exposition calée, vous pouvez fixer l’appareil photo sur trépied et caler le cadrage et la mise au point.

Si vous ne parvenez pas à faire la mise au point en autofocus, c’est qu’il fait trop sombre et que l’autofocus patine. Dans ce cas, passez en mise au point manuelle et/ou utilisez la mise au point micrométrique avec le Live View (vois la vidéo ci-dessous)

Résumé des réglages pour des photos de nuit sur trépied

  • Sensibilité : 100 à 400 iso
  • Programme d’exposition : Manuelle
  • Mesurez la lumière et choisissez un couple vitesse diaphragme adapté au rendu souhaité
  • Posez l’appareil photo sur trépied

Partage-et-commentaires-Cours

9 commentaires

  1. Montaigne Christian 4 décembre 2014

    Bonjour,
    Encore merci pour ton partage de connaissance !
    Une question me viens à l’esprit, dans l’exemple de la photo de la Roue sur trépied à 100 iso 0,3s à F11 on observe encore du mouvement, si je veux figer l’instant je diminue ma focal à disons 2.8 ou 1.4 si l’objectif le permet, cela me permettra d’augmenter la vitesse.
    Comment je peux savoir à quel vitesse je dois exposer si tout manuel ?
    Il ne serait pas plus simple de passer en Mode priorité ouverture ?
    Cordialement,

  2. Auteur
    Jérôme 4 décembre 2014

    Bonjour Christian,

    Pour figer le mouvement, il faut effectivement augmenter la vitesse et donc ouvrir le diaphragme (et non pas pas diminuer la focale).
    Quel que soit le programme d’exposition, manuel ou priorité ouverture, on aura en effet le même résultat.

    Si tu fais fait une photo à main levée, oui, il est plus rapide d’utiliser le programme d’exposition priorité ouverture, de choisir l’ouverture de diaphragme (f:2,8 par exemple), de mesurer et de mémoriser la lumière pour que l’appareil ajuste la vitesse, puis de prendre sa photo.
    Mais sur trépied, il va falloir mesurer la lumière et la garder pendant assez longtemps. Le programme d’exposition manuelle sert alors de mémorisation d’exposition permanente : Tu choisi ton ouverture (F:2,8, par exemple), tu mesures la lumière et tu ajustes manuellement la vitesse, puis tu fixes l’appareil sur trépied et tu peux faire tes images tranquillement puisque tes réglages ne changeront pas.

    Si tu arrives à avoir une vitesse supérieure à 1/60° de seconde, tu peux faire tes images à main levée sans trop risquer de flou de bouger. Tu peux donc utiliser la priorité diaphragme.
    Si tu as une vitesse inférieure au 1/60° de seconde, mieux vaut utiliser un trépied et le programme d’exposition manuelle sera plus pratique.

  3. Montaigne Christian 4 décembre 2014

    Ok merci de ta réponse ! je vais essayer de mettre ça en pratique.

  4. Auteur
    Jérôme 4 décembre 2014

    Pour le cours de mercredi prochain, je vais poster une vidéo pour montrer comment monter et démonter rapidement un trépied. Ca complètera !

  5. LiLi 25 novembre 2015

    Comme d’habitude j’aime bien tes 2 résumés concis qu’il est facile de garder en tête avant de déclencher. Merci Jérôme.

  6. Auteur
    Jérôme Pallé 25 novembre 2015

    Merci Lili !

  7. Janine GASNIER 27 novembre 2018

    Bonjour,

    Je viens d’avoir un appareil photos lumix tz100, il semble offrir beaucoup de possibilités ! mais je suis complètement perdue pour les réglages, le basic même ! je souhaiterais avoir au moins une formation, afin de pouvoir prendre une photo grand angle, macro, de nuit, bref connaître les réglages d’une façon simple. Merci si vous avez des suggestions.
    Cordialement

  8. Auteur
    Jérôme Pallé 27 novembre 2018

    Bonjour Janine,

    Si vous êtes proche de Clermont-Fd, vous pouvez venir suivre mes stages ou cours individuel :
    https://www.formation-photographe.net/produit/stage-photo-clermont-ferrand/

    Sinon, je vous invite à vous inscrire à ma formation en ligne :
    https://www.formation-photographe.net/produit/formation-photo-pack-complet/

    Jérôme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.