Photographier les lumières de Noël – Exercice photo #23

Vitesse lente sur une scène de lumières de Noël

Les boites aux lettres sont pleines de catalogues de jouets, tous les enfants rêvent du beau téléphone portable qu’ils ont déjà commandé et même moi qui ne regarde jamais la télé, j’en suis déjà à ma deuxième soirée spéciale comédie romantique. Troisième si on compte Love Actualy en version originale. Bref, sortez vos bonnets rouges, vos chaussettes fourrées et vos appareils photo : c’est le moment de s’échapper pour photographier les lumières de Noël !

Je pensais vous proposer deux sujets : un sur les photos de sapin et un sur les lumières de Noël mais cette fin d’année est assez chargée aussi je vous propose de partir directement sur l’exercice photos sur les lumières de Noël. 

La difficulté sur ce type de prise de vues, c’est le risque d’avoir des flous de bouger mais aussi des fonds trop sombres ou des lumières cramées. Il va donc falloir soigner son positionnement et la mesure de lumière.

Flou de bouger sur une photo de lumière de Noël
Flou de bouger sur une image prise sans trépied en vitesse lente

Pour participer à cet exercice photo, les contributions sont désormais à poster directement dans le Forum du groupe des Exercices Photo Youtube. J’ai créé une discussion, un forum, spécifique pour cet exercice. Je vous ajoute un lien ici dans la petite bulle et en description de la vidéo.

  1. Inscrivez-vous sur le site si ce n’est pas encore fait et connectez-vous
  2. Postez votre photo dans le forum du Groupe des exercices photo Youtube
  3. Légender votre photo comme indiqué dans le groupe en postant bien une photo et une seule avec sa légende. Pas plus ! Mais vous pouvez ajouter une photo du making of ou une photo de vous pendant la prise de vues.

J’apporterai un commentaire sur chaque image correctement postée sur le Forum de l’exercice et les contributions seront publiées dans la prochaine vidéo de restitution. Donc abonnez-vous à la chaine pour ne rien rater !

Précisez, aussi, dans la légende de votre photo si vous avez rencontré des difficultés (ou pas) sur votre prise de vues afin que je puisse vous apporter un commentaire constructif.

Le matériel photo pour photographier les lumières de Noël

  • Un boitier reflex ou hybride ou pour le moins un appareil photo qui permette de débrayer les réglages
  • Votre objectif préféré
  • Un trépied
  • Une télécommande ou une appli de smartphone pour piloter votre appareil photo 
  • Des vêtements chauds et des grosses mais alors très grosses paire de chaussures de rando  

On va parler maintenant des réglages à utiliser pour les photos de lumières de Noël. Si vous débutez ou si vous n’avez pas encore les notions de base sur les réglages de votre appareil photo, je vous invite à suivre la série de vidéos sur les principaux réglages en photographie qui se trouve sur mon site internet : je vous ai ajouté un lien dans la bulle d’info et en description de la vidéo.

Les réglages photo pour photographier les lumières de Noël

Pour être sur de ne rien oublier on va suivre ma méthode SPP-CMM que vous pouvez retrouver dans mes formations et dans mes livres de cours de photo. SPP-CMM pour : 

  • Sensibilité, Positionnement, Programme…
  • Cadrage, Mesure de lumière et Mise au point

Sensibilité ISO, positionnement et Programme d’exposition

On commence avec la sensibilité ISO. Et comme on est sur trépied et que l’on ne craint pas les flous de bouger, on peut se permettre de rester sur une sensibilité ISO assez basse. Faite- vous plaisir. Calez-vous sur 100 ou 200 ISO. 

Le positionnement dans le temps va avoir une incidence sur le rendu des lumières sur votre image finale. Plus précisément, en fonction de l’heure de prise de vues, l’équilibre entre la lumière naturelle et la lumière des éclairages artificiels ne sera pas le même.

Si vous photographier en plein jour, les lumières de Noël seront diluées dans la lumière naturelle. A l’inverse, si vous photographiez par nuit noire, vous n’aurez plus du tout de lumière naturelle et la scène ne sera éclairée que par les lumières de Noël. La contrepartie est que vous n’aurez plus de profondeur dans le ciel et les silhouettes des immeubles seront fondues dans l’obscurité.

Sapin de Noël en plein jour
Prise trop avant le coucher du soleil l’image présente un déséquilibre entre les éclairages de Noël trop faible en comparaison à la lumière naturelle de fin de journée.

Equilibrer la lumière naturelle et les lumières artificielles

Pour équilibrer la lumière naturelle et artificielle, vous pouvez vous positionner avant le coucher du soleil à l’heure bleue et photographier quand l’équilibre entre les différentes sources d’éclairage vous convient. Au mois de décembre en France, le soleil se couche aux environ de 17h00. Si vous visez l’heure bleue, prévoyez d’arriver au moins 30 minutes avant.

Dans tous les cas, il n’y a pas de solution unique. Je ne vous dis pas « il faut venir à 17h00 et photographier à l’heure bleue ». C’est à vous de choisir le moment de votre prise de vues en fonction du rendu que vous souhaitez obtenir. Par contre, n’y a pas de formule magique pour avoir des belles lumières de Noël et du ciel bleu à 22H00. Pas plus que vous ne pourrez avoir des belles lumières de Noël à 17h00 au mois de juin. Qu’elle soit naturelle ou artificielle, vous ne pouvez photographier que la lumière dont vous disposez. A vous de vous organiser  pour vous positionner au bon moment et au bon endroit.

Pour ce qui est du positionnement dans l’espace, installez votre appareil photo sur trépied. Désactivez le stabilisateur optique du boitier ou des objectifs s’ils en disposent. Cela vite que le stabilisateur ne créé un flou de bouger en voulant stabiliser l’appareil qui est déjà immobilisé sur trépied. 

Petit rappel toutefois, le trépied limite les flous de bouger mais ne peux rien contre les flous de mouvement. Donc en vitesse lente, trépied ou pas, si le sujet bouge, il sera flou !

Flou de mouvement
En vitesse lente, même sur trépied, les sujets en mouvements resteront flous.

Je vous ai aussi parlé des chaussures. Très important les chaussures ! Vous allez rester immobiles au même endroit pendant de longues minutes. Et au coucher du soleil en décembre, on se les gèle ! Donc prévoyez des vêtements chauds comme pour aller à la neige.

Pour ce qui est du programme d’exposition, sur trépied pour ce genre d’images, le plus simple c’est d’utiliser le programme d’exposition manuel. Jouez sur l’ouverture de diaphragme pour doser la profondeur de champ. On verra ensuite comment ajuster l’exposition avec la mesure de lumière.  

Là encore, les possibilités sont assez nombreuse. En ouvrant le diaphragme et en réduisant la profondeur de champ, vous pouvez opter pour une mise au point sur le  premier plan pour jouer avec le bokeh sur l’arrière-plan ou l’inverse.

Et en fermant le diaphragme, à partir de f/11 et au delà, les petites lumières ponctuelles des guirlandes lumineuses vous donneront assez facilement des jolis rendus étoilés.

Effet star sur une photo d'éclairage de Noël

Cadrage, mesure de lumière et mise au point

Pour le cadrage : rien de particulier. c’est à vous de voir selon ce que vous voulez montrer dans l’image.

Pour la mesure de lumière vous pouvez rester sur une mesure globale si la scène est éclairée de  manière homogène et si il fait encore relativement jour. Mais vous pouvez aussi utiliser une mesure spot, si la scène est plus contrastée et que vous voulez mesurer à un endroit précis de la scène.

Ensuite, choisissez votre ouverture de diaphragme. Puis ajustez la vitesse. Si vous êtes bien en programme manuel, les réglages seront bloqués tant que vous n’interviendrez pas dessus.

Les photos d’éclairages de nuit forment des images avec une plage dynamique très étendue. C’est le type de scène qui se prête assez bien à la photographie HDR. Vous pouvez donc profiter de cet prise de vues pour réaliser une série de photos bracketées que vous pourrez ensuite assemblée dans un logiciel de retouche. Si vous voulez tenter de faire une vue HDR, je vous invite à revoir la vidéo sur l’exercice photo sur la photographie HDR  ou photographie à grande gamme dynamique que nous avions déjà réalisé ensemble.

Prise de vues HDR sur les lumières de Noël
Prise de vues HDR sur les lumières de Noël

Autre possibilité aussi, vous pouvez utiliser les temps de pose longs pour créer des effets lumineux avec les véhicules en mouvement. Pensez bien lorsque vous positionnez votre trépied au sens de la marche des véhicules. Si vous photographiez les véhicules venant de face, vous aurez des trainées lumineuses des phares blancs. Par contre, si vous photographiez l’arrière des véhicules, vos aurez moins de trainées de lumières blanches mais plus de rouges. Là encore, à vous de choisir. 

Pour la Mise au point, à moins que l’ensemble de la scène soit très lumineuse, débrayez l’autofocus. Le plus simple restant de faire la mise au point manuellement. L’utilisation de la mise au point en Live View est ici particulièrement utile. C’est une méthode que je décris en détails dans la formation sur les réglages de base en photographie que vous pouvez suivre gratuitement sur mon site.  

A vous de photographier les lumières de Noël

Prenez votre appareil photo et photographiez les lumières de Noël.

Pensez aussi à partagez cette vidéo avec vos amis. Je vous rappelle qu’en allant sur mon site et en partageant la page du blog et en invitant vos amis, vous gagnez des points qui donnent droit à des bons de réduction sur les formations photo. Vous pouvez donc financer en tout ou partie vos formations photo simplement en partageant le contenu du site.

Je vous souhaite une bonne semaine, de bonnes photos et je vous dit « à tout de suite » pour échanger sur le site dans le  groupe des Exercices photo Youtube.

Bonne semaine et bonnes photo !

Jérôme Pallé, photographe

Réponses

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Profitez de 100€ de réduction sur mon Pack de 7 formations
Profitez de 100€ de réduction sur mon Pack de 7 formations
Utilisez le code promo : BIENVENUE