Formations photo, cours et stages photo à Clermont-ferrand
Tél. : 04 73 36 85 72
Besoin d'un renseignement ? Contactez-moi au 04.73.36.85.72 ou par mail contact@jeromepalle.com

Cours de photo : conseils pour débuter en photographie culinaire

Réalisez facilement vos propres photos culinaires

On ne met pas tous les jours les petits plats dans les grands. Dans ce cours de photo, je vous propose de profiter des plats de fête pour réaliser des photos culinaires de vos recettes préférées. Au menu : comment photographier un plat ou l’art de se planquer pour ne pas avoir à mettre la table.

Photo culinaire

Créez un mini studio photo pour photographier vos plats

En fait, si, il vous faudra bien mettre la table mais de préférence une toute seule, rien que pour vous dans un coin. Vous pouvez bien sûr photographier les plats quand ils arrivent sur la table mais pour être plus à l’aise sans déranger les convives, le plus simple est de se créer un espace photo un peu comme un mini studio photo. Vous pourrez laisser votre matériel en place et créer un petit décor dans lequel vous n’aurez plus qu’à faire défiler les plats. Facile !

Faites en sorte que tout soit prêt avant que le plat n’arrive. Utilisez une assiette vide pour ajuster votre cadrage. Lorsque le plat sera prêt, vous ne devriez plus qu’à avoir à appuyer sur le bouton pour faire la photo. Personnellement, j’en profite toujours pour faire participer les enfants : les réglages étant faits, je les laisse appuyer sur le déclencheur. Ils ont ainsi participé à la photo puisque, c’est (presque) eux qui l’on faite juste en appuyant sur le bouton.

Quel matériel utiliser pour vos photos culinaires ?

Le plus simple reste encore de travailler sur trépied. Vous pourrez ainsi vous détacher de votre boitier. Cela vous permettra d’une part de faire vos réglages et votre cadrages et de les conserver pour travailler tranquillement la composition. Vous serez libéré des contraintes techniques pour ajuster la position du plat et des éventuels accessoires.

Pour cadrer un plat assez serré le plus simple est d’utiliser un zoom d’au moins 50mm ou un objectif macro. Plus vous zoomez plus l’angle de champ se réduit et mois l’arrière plan prendra de place dans l’image. Attention, si vous utilisez un zoom : tous les appareils ont une distance minimale en deçà de laquelle ils ne peuvent plus faire la mise au point. Si vous n’arrivez pas à ajuster la netteté, c’est probablement que vous êtes trop près du sujet. Reculez vous et zoomez au maximum ou passez sur un objectif macro.

Vous pouvez également utiliser un polariseur pour atténuer ou renforcer les reflets sur les plats. Pour rendre certaines parties plus brillantes, notamment une viande ou un poisson, prenez un pinceau de cuisine trempé dans un fond d’huile et badigeonnez les parties à rendre brillantes. Pour des légumes préférez un brumisateur d’eau minérale. Pulvérisée sur la salade par petites touches, le gouttelettes donneront un aspect de fraicheur à une salade ou à la choucroute de votre belle mère.

Camera Sutra : les meilleurs positions de l’appareil

Si vous êtes en panne d’inspiration sur le cadrages, positionnez l’appareil avec un angle entre 30 et 45°. Pour que le plat fasse envie, il faut que l’angle soit un peu le même que si vous l’aviez devant vous dans l’assiette. Si la préparation a du volume, vous pourrez abaisser la hauteur de l’appareil. Un cadrage plus rasant mettra en valeur le relief du plat.

A l’inverse, si votre plat est plat, finissez de l’aplatir en le photographiant en plongée. Les cadrages vu de dessus fonctionne très bien et donne des compositions très graphiques.

« Les photos culinaires suivantes ont été réalisées par mes élèves
lors des stages de photographie culinaire au studio.
Merci pour leur enthousiasme et leur créativité. »

Stage-Photo-Culinaire-Clermont-Ferrand-01

Pour le fond, allez-y à fond

Pour le fond, vous pouvez utiliser une nappe blanche mais les rouleaux de papier colorés qui fleurissent en supermarché en période de Noël sont également parfaits. N’hésitez pas à jouer sur les textures. Lâchez-vous sur les couleurs. Si vous utilisez un zoom, votre angle de champ sera relativement réduit et votre fond pourra être entièrement couvert par un être surface de tissu ou de papier. Les serviettes de tables pourront alors faire office de mini-nappe.

Décrétez la direction artistique participative

Faites participer vos amis à la création de la composition. Même s’ils n’y connaissent rien en technique photo, ils pourront ainsi contribuer à la création des images en apportant quelques petites touches personnelles. C’est l’occasion de partager votre passion pour la photographie avec vos amis sans les ennuyer avec la technique.

Efforcez vous de créer un décor qui corresponde au plat ou à l’idée que vous vous en faites. Créez une ambiance avec des couleurs froides pour une glace… pour un gibier, enlevez la nappe et photographiez l’assiette sur une planche de bois. Si vous souhaitez manger votre gibier après l’avoir photographié, une planche à découper fera parfaitement l’affaire mais une vielle porte de grange humide ou une planche récupérée à la cave donneront un goût inoubliable à votre préparation (donc à éviter).

Si vous cadrez serré vous n’aurez pas besoin de gros accessoires. Une cuillère à café, le revers d’une serviette, une branche de menthe ou de fines herbes pourront créer une ambiance pour peu qu’elle s’accordent avec la plat.

Comment régler l’appareil pour des photo culinaires ?

L’appareil est sur trépied et de préférence avec un objectif macro ou une longue focale. Tout comme pour les photos de la déco, vous pourrez utiliser le déclencheur à retardement ou une télécommande. Vous allez principalement jouer sur la profondeur de champ donc le Programme priorité ouverture (Av ou A selon les modèles) devrait convenir si votre scène ne présente pas de fort contraste. A défaut, passez en programme d’exposition manuelle (M) et faites une mesure de lumière sur une charte de gris ou sur votre Mémento si vous en avez un. Dans les deux cas, privilégiez une grande ouverture (f/5,6 et moins) si vous souhaitez obtenir des arrières plans flous. Vous pouvez garder une sensibilité ISO assez basse : entre 100 et 400 ISO. Peu importe la vitesse car, si la dinde est bien cuite, normalement votre sujet est immobile.

Photo-Culinaire-6

Comment éclairer votre mini studio ?

Je pars du principe que vous n’avez pas d’éclairage de studio. Nous verrons prochainement comment créer un mini studio photo assez simplement. Mais pour cette fois, utilisez la lumière ambiante ou créez une lumière à l’aide d’une lampe de bureau. C’est une soirée de fête qu’il ne faudrait pas non plus passer à caler les lumières. Je reviendrais très longuement sur le sujet c’est promis. Pour ce soir, faites simple.

Attention toutefois, car l’éclairage ambiant sera certainement un éclairage artificiel.

Réglez la balance des blancs manuellement

Autant un peu de chaleur ne nuit pas aux photos de déco, autant mieux vaut respecter les couleurs pour les photographies culinaires. Vous n’échapperez donc pas au réglage de la balance des blancs. Faites le une bonne fois pour toute en début de soirée pour ne plus avoir à y penser.

Si votre scène est éclairé par un seul et même type de lumière, vous pourrez vous en tirer en utilisant les préréglages de balance des blancs de l’appareil. Sinon une balance des blancs en manuel s’impose. Pas d’inquiétude, je vous joins un cours de photo vidéo à la fin de l’article pour vous montrer comment faire avec un appareil photo reflex Canon et Nikon.

 

 

Quel matériel photo pour la photo culinaire ?

  • Un appareil photo reflex ou réglable en manuel et priorité ouverture
  • Un objectif de préférence macro ou un zoom.
  • Un trépied
  • Une télécommande ou un déclencheur à distance
  • Une charte de gris

Les accessoires pour la photo culinaire

  • Nappe blanche ou colorée.
  • Des serviettes de tables colorées.
  • Un pinceau de cuisine.
  • Un brumisateur.

Résumé des réglages des photos de table de Noël

  • Posez votre appareil photo sur trépied.
  • Cadrez en zoomant au maximum.
  • Sensibilité : 100 à 400 iso.
  • Programme d’exposition : Priorité Diaphragme (AV ou A) ou Manuelle (M).
  • Utilisez une grande ouverture de diaphragme f /5,6 ou moins.
  • Peu importe la vitesse car vous êtes sur trépied.
  • Faites la mise au point manuellement ou utilisez la mise au point micrométrique en Live View (Voir la vidéo ci dessous).
  • Si nécessaire, réglez la balance des blancs.

Partage-et-commentaires-Cours

6 commentaires

  1. Howen 24 décembre 2014

    Merci Jérome pour ces précieux conseils et je te souhaite de merveilleuses fêtes de Noël ainsi que pour toute l’année nouvelle qui suivra…
    Howen

  2. Auteur
    Jérôme 24 décembre 2014

    Merci Howen,
    Ce soir c’est photos de foie gras aux pommes avec un mini studio fait maison (le studio pas le foie gras). Je vous met le tuto en ligne dans le cours de photo du mercredi pour la semaine prochaine :-).
    Passez un bon Noël !!!

  3. Pambet thomas 24 décembre 2014

    Merci Jérome;je vais essayer et si le résultat est bon je te montrerai un échantillon; mais je rajoute que n’ayant pas de mini studio, le foie gras est fait maison!
    Joyeuses fêtes, merci pour ces lettres hebdomadaires que je lis toujours avec intérêt.
    thomas

  4. Auteur
    Jérôme 24 décembre 2014

    Bonjour Thomas,
    Garde tes boîtes de chocolats vides, récupère des épingles à linge et du papier sulfurisé… La semaine prochaine, tu auras un mini studio :-)

  5. Marion 9 février 2017

    Mercii c’est super ^^

  6. Auteur
    Jérôme Pallé 9 février 2017

    Merci Marion :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.