Formations photo, cours et stages photo à Clermont-ferrand
Tél. : 04 73 36 85 72
Besoin d'un renseignement ? Contactez-moi au 04.73.36.85.72 ou par mail contact@jeromepalle.com

Faire des photos à la plage : réglages techniques et matériel à utiliser

Photographier à la plage les pièges à éviter

C’est l’été et c’est aussi le moment d’en profiter pour faire quelques photos de famille à la mer et pourquoi pas sur la plage. L’exercice est techniquement assez simple pour peu que l’on respecte les principes de base. Mais attention aux dangers pour le matériel ! Il va de soi que si vous ne voulez  pas vous embêter, vous pouvez laisser votre reflex à la maison et emporter un petit compact qui ne craint rien ou, mieux, dans un caisson étanche. Et hop, fin de article. Allez vous baigner ! Mais si vous voulez quand même faire des photos avec avec appareil photo reflex, voici quelques conseils…

Photographier-a-la-Plage-PALLE-130859441

Photographier à la plage : Attention danger !

Le sable est le pire ennemi de votre appareil photo

Si vous devez faire des photos à la plage, la première recommandation que je donnerais pour le matériel est de n’emmener que le strict minimum et d’en prendre soin. Pire que la pluie, le sable est le pire ennemi de votre appareil photo. Le moindre grain peut s’insinuer dans le mécanisme d’un objectif ou pire de votre boitier et tout bloquer.

En général, je ne fais pas trop ma chochotte avec le matériel mais dès qu’il y a du sable, j’ai tendance à perdre mon sens de l’humour. Personnellement, je fais en sorte d’emmener uniquement l’appareil avec l’objectif dont j’ai besoin déjà monté. Je ne prend pas de sac et je ne pose jamais mon appareil. Le risque est que le sable entre dans le sac et finisse tôt ou tard par entrer dans votre boitier. Toutes les photos de cet article ont été réalisées avec un petit Canon EOS 100D et un objectif d’entrée de gamme Canon 55-250mm f/4-5,6 IS STM.

Si vous devez poser votre sac photo, posez le sur une serviette de plage propre ou sur un bodyboard. Je vous déconseille fortement de changer d’objectif sur la plage s’il y a du vent.

Photographier-a-la-Plage-PALLE-130859471

Quel matériel pour photographier à la plage ?

Si vous êtes seul sur la plage vous pouvez choisir l’objectif que vous voulez. Si par contre il y a du monde, préférez une focale un peu longue. Au minimum, le 18-55 de base que vous utiliserez à 55mm. Cela vous permettra de réduire l’angle le champ et de ne pas avoir tous les baigneurs sur les photos. Vous ferez ainsi d’une pierre deux coups : d’une part vous focalisez sur votre sujet principal. Et d’autre part vous évitez que le Madame Bidochon en bikini ne vienne vous gonfler avec son droit à l’image parce qu’on l’aperçoit de loin, un peu flou de dos en arrière plan sur des photos de vacances que vous ne publierez jamais. Pour résumer, je dirais : Pour éviter les boulets : zoomez !

Le dernier point concernant le matériel a trait à la lumière. Qui dit plein soleil dit ombres très dures. Que votre sujet soit à l’ombre ou en plein soleil, il vous faudra utiliser un réflecteur ou déboucher les ombres au flash. Le flash interne risque de ne pas être utilisable faute de synchro haute vitesse. Il vous faudra donc un flash externe, type flash cobra, disposant d’une synchro haute vitesse. Si vous vous intéressez à la photographie au flash, je vous invite à vous inscrire à mes formations photo en ligne pour approfondir le sujet.

Photographier-a-la-Plage-PALLE-130859496

Les réglages pour photographier à la plage

Si l’on considère que vous photographiez de jour et par beau temps, vous pourrez utiliser une sensibilité basse. Vous aurez en effet une grande quantité de lumière à disposition. Choisissez une sensibilité ISO comprise en 100 et 400 ISO.

Sauf à vouloir faire un jeu d’ombre et lumière, évitez de vous placer en contrejour. Votre modèle aura probablement le soleil de face mais avec une bonne paire de lunettes de soleil, cela devrait être supportable. Petite astuce : si votre modèle est ébloui par le soleil au point d’avoir le visage un peu crispé, demandez lui de fermer les yeux et de détendre le visage. Cachés derrière ses lunettes de soleil on ne verra pas que les yeux sont fermés.

Pour détacher, le sujet du fond, zoomez un maximum et utilisez le programme d’exposition en priorité ouverture (mode Av ou A selon les modèles d’appareil photo). Choisissez un diaphragme relativement ouvert : f/5,6 et moins.

En l’absence de contrejour et si votre scène ne présente pas d’écart de contraste significatif, laissez la mesure d’exposition globale travailler. Si la scène est très contrastée, faites une mesure de lumière et une mémorisation d’exposition sur le visage du modèle.

Faites la mise au point sur le visage du modèle et hop ! C’est dans la boite !

Quel matériel pour photographier à la plage ?

  • Un appareil photo reflex
  • Un objectif de préférence minium 18-55 ou un zoom
  • Flash cobra
  • Réflecteur

Résumé des réglages

  • Sensibilité : 100 à 400 iso
  • Mode de mesure de lumière : globale
  • Programme d’exposition : priorité ouverture
  • Ouverture de diaphragme : f/5,6 et moins
  • Vitesse d’obturation : à surveiller
  • Mise au point : sur le visage du sujet
  • Balance des blancs : automatique

 

Réglages de base : 100 ISO, Programme d’exposition Av ou A (selon les modèles) à f/5 ,6.

5 commentaires

  1. Watel 20 juillet 2016

    Bonjour Jérôme
    Je suis depuis un certain temps vos conseils que je trouve très intéressant sans pour autant avoir souscrit à un de vos cours ayant déjà pas de cours sur tuto.com .ma question est que j’envisage de m’installer comme photographe et qu’à ce jour j’hésite car je ne sais pas comment faire pour démarrer et ai un peu peur de ne pas trouver le créneau porteur en ce qui vous concerne comment avez vous démarré et si vous aviez des conseils à donner à quelqu’un comme moi qui hésite quels seraient ces conseils et les pièges à éviter en attendant de vos News je vous souhaite une bonne continuation au plaisir de vous lire cordialement jean pierre

  2. Auteur
    Jérôme Pallé 20 juillet 2016

    Bonjour Jean-Pierre,
    Dans quel créneau souhaiteriez-vous développer votre activité et quel statut envisagez-vous ?
    Jérôme.

  3. GAUTHIER 21 juillet 2016

    C’est vrai que le sable est un ennemi redoutable pour les reflex mais en général le vent qui soulève beaucoup de poussière peut être pire dans tous les lieux. Afin de limiter les risques, j’utilise souvent ma housse de protection anti pluie sur laquelle j’ajoute quelques bandes velcro aux endroits les plus sensibles et quelques morceaux de gafer sur toutes les trappes d’ouverture. Cette solution semble assez performante car je n’ai jamais eu de gros problèmes d’infiltration mais bien sur je procède à un nettoyage méticuleux de mon matériel après chaque utilisation par grand vent.

  4. Auteur
    Jérôme Pallé 21 juillet 2016

    C’est pas mal ça Gauthier !
    Est-ce que tu aurais une photo de la mise en place de de ton système ?
    Jérôme.

  5. Jean Bosredon 8 août 2018

    Bonjour Jérome,bon article mais tu oublies de parler des appareils tropicalisés,beaucoup d appareils de la marque Pentax le sont et c est un gros avantage pour éviter les dangers du sable sur les plages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.