Formations photo, cours et stages photo à Clermont-ferrand
Tél. : 04 73 36 85 72
Besoin d'un renseignement ? Contactez-moi au 04.73.36.85.72 ou par mail contact@jeromepalle.com

Cours de portraits en extérieur… par temps de pluie

Une jour ma fille m’a dit qu’elle aimait bien la pluie car « C’est grâce à la pluie que l’on peut voir des arc-en-ciel !». J’aime bien cette approche. Lors du cours de photo sur le portrait en extérieur, avec Paul et Camille fin avril, il a plu des cordes. J’aurais pu annuler mais j’étais finalement assez content. Entre deux averses, le temps couvert nous offrait une lumière très douce qui convient bien aux portraits et qui révèle une belle gamme de gris en noir et blanc.


Cours-de-Photographie-portraits-Esterieur--4

Pourquoi faire des photos par temps couvert

La nuit, tous les chats sont gris. Par temps de pluie aussi. Autant dire que ce n’est pas le jour à jouer avec les couleurs. Encore que ! Lorsque l’on travaille en plein soleil, la lumière est souvent très dure. Les ombres sont très marquées. Les modèles sont également gênés par la lumière du soleil. Les visages se crispent. Si les vêtements sont blancs, comme pour une robe de mariée par exemple, le tissu pourra vite être cramé. Une belle robe blanche sur-exposée n’est pas du plus bel effet.

Pour éviter cela, je place souvent les personnages à l’ombre. Même lorsqu’il fait soleil ? Surtout lorsqu’il fait soleil ! Par temps couvert, les ombres sont plus douces. Il est alors possible de jouer avec la sur-exposition en arrière plan.

Il n’est pas non plus complètement impossible de jouer avec les couleurs en l’absence de soleil. Mais tous les sujets ne s’y prêtent pas. Une scène sans éléments colorés donnera l’impression d’être en noir et blanc. En jouant sur un élément de couleur unique, il est alors possible de donner naturellement et sans aucune retouche un effet proche du noir et blanc colorisé (désaturation partielle).

PALLE-110935995

PALLE-110733829

Comment photographier par temps de pluie

Si votre modèle tient à son brushing, ne le laissez pas se tremper sous la pluie. Trouvez-lui un abri sous un porche. Dirigez-le pour que la lumière et les ombres se placent comme vous le souhaitez sur le visage. La parapluie est un accessoire intéressant. Surtout s’il est transparent. Il protège de la pluie sans pour autant vous casser la lumière.

Dans tous les cas, la faible luminosité vous obligera à monter en ISO. Avec un objectif de base, vous vous retrouverez vite en 400 ou 800 ISO si le ciel est très chargé. Et si vous êtes vraiment très abrités, il faudra encore augmenter la sensibilité.

Si la lumière fait vraiment trop défaut, le flash est envisageable à condition de pouvoir en diminuer la puissance. Concernant la mesure de lumière, le plus simple est de mesurer la lumière directement sur le visage du modèle puis de faire une mémorisation d’exposition. Passez en programme d’exposition manuelle si la lumière ne bouge vraiment pas et que vous souhaitez garder les même réglages pendant toute une partie de la prise de vues.

 

Cours-de-Photographie-portraits-Esterieur--2

Cours-de-Photographie-portraits-Esterieur--3

Cours-de-Photographie-portraits-Esterieur-

Cours-de-Photographie-portraits-Esterieur--5

Quel objectif utiliser pour les portraits

Pour les portraits, un téléobjectif à grande ouverture est un bon choix pour réduire la profondeur de champ et obtenir de beaux flous d’arrière plan. Personnellement, j’aime bien le Canon 70-200 f/2,8 IS en reportage. Mais, en plus d’être assez volumineux, ce n’est pas un objectif très abordable. Les objectifs macro sont également intéressant car ils permettent de beaucoup se rapprocher du sujet et donc de réduire encore la zone de netteté pour obtenir, là aussi, de beaux flous d’arrière plan.

Le meilleur rapport qualité prix pour les portraits restent les objectifs fixe de 50mm. Que ce soit le 50mm à ouverture f/1,4 ou f/1,8, (les deux existent en version Canon et Nikon : Canon 50mm f/1,8, ou Nikon AF 50mm f/1,4 par exemple). Leurs grandes ouvertures vous permettrons de redescende en ISO et surtout, elles donnent des flous de profondeur de champs très flatteurs.

N’est ce pas Camille ?

Quel matériel photo pour des portraits en extérieur ?

  • Un appareil photo reflex ou réglable en manuel et priorité ouverture
  • Objectif fixe : 50mm f/1,8 ou f/1,4
  • Une charte de gris comme celle du Mémento photo

Les accessoires à utiliser pour les photos par temps de pluie

  • Un parapluie transparent
  • Un modèle waterproof

Résumé des réglages de base

  • Sensibilité : 400 à 800 iso
  • Programme d’exposition : Av ou A (selon les modèles)
  • Ouverture de diaphragme : plutôt très ouverte pour réduire la profondeur de champ
  • Vitesse d’obturation : à surveiller (minimum 1/60°s)

Partage-et-commentaires-Cours

]

13 commentaires

  1. Howen 19 mai 2015

    Bonjour Jérome,
    Je suis toujours ravi de lire tes conseils.
    Mais dis moi, pour ce petit cours, j’imagine que les références dont tu parles sont données en « pensant » par le biais d’un FX… j’imagine?
    Bien cordialement,
    Howen

  2. Auteur
    jeromepalle 19 mai 2015

    Qu’est ce que tu entends pas FX ???

  3. Howen 20 mai 2015

    Disant FX, je voulais dire un « plein format » au lieu d’un DX… (capteur APS-C.)
    Je pose la question par rapport aux valeurs que tu présentes.
    J’ai un coefficient de 1.5 chez Nikon.
    Bien amicalement,
    Howen

  4. Auteur
    jeromepalle 20 mai 2015

    On obtient un résultat intéressant avec un 50mm à grande ouverture quel que soit le type de capteur.

  5. Howen 20 mai 2015

    Merci Jérome.
    Mais si j’utilise un 50 avec mon apn, c’est comme si j’avais un 75 mm.
    En fait je suis en train de poser quelques questions.
    Je suis sur le point d’acheter un 70-200 f2.8 VR ii Nikon qui à une réputation non contestée de l’optique pratiquement parfaite.
    Et j’ai aussi un 85 mm f 1.8 dédiée aux portraits.
    Et je me demandais, si j’achète le 70-200, si je ne peux pas revendre le 85mm. (récup €€€ :-)
    Et sur ce temps là, tu nous parles de portrait au 50mm…
    Bien cordialement,
    Howen

  6. Auteur
    Jérôme 20 mai 2015

    Pour débuter, les 50mm à f/1,8 sont très largement suffisants et ont surtout l’avantage d’être très abordables.
    Mais, si tu as les moyens, fais-toi plaisir !

  7. Howen 20 mai 2015

    Ah oui… c’est vraiment pour le plaisir… J’ai 69 ans et je n’ai aucune autre ambition… Je redécouvre la photo après 30 ans d’absence… alors tu comprends… je suis à nouveau à la case départ…
    Mais grâce à toi, entre autres, je « récupère » quand même assez vite ;)
    Merci encore et à +
    Howen

  8. Jeanot 20 mai 2015

    Toujours trés friant de tes conseils
    Merci
    Jeanot

  9. Camille 21 mai 2015

    Ce stage photo était super ! Pour moi qui suis totalement débutante, Jérôme a pris le temps de m’expliquer les bases et j’ai ainsi beaucoup appris. Je vous le recommande, on s’est éclaté :)

    Merci encore !!

    PS : l’objectif 50mm sera mon prochain achat sans aucun doute

  10. Egly 21 mai 2015

    Merci Jérôme pour ces conseils .

  11. Auteur
    Jérôme 21 mai 2015

    Merci Jeanot, Camille et Egly !
    Le 50mm est un très bon investissent Camille. Tu nous montreras quelques images quand tu l’auras ?!?

  12. Camille 22 mai 2015

    Oui avec plaisir :) Comme ça je pourrais recevoir quelques critiques et progresser ;)

  13. Auteur
    Jérôme 24 mai 2015

    Volontiers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.