Formations photo, cours et stages photo à Clermont-ferrand
Tél. : 04 73 36 85 72
Besoin d'un renseignement ? Contactez-moi au 04.73.36.85.72 ou par mail contact@jeromepalle.com

Cours de photo : photographier un paysage

Les bonnes pratiques pour photographier un paysage

Dans ce cours de photo je vous propose un tour d’horizon des bonnes pratiques de la photographie de paysages.

Choisir le moment de la prise de vues

Dès lors que vous avez trouvé le lieu à photographier, la première question à vous poser va concerner le moment de la prise de vues. D’abord dans l’année, puis dans la journée.

Lorsque l’on part au bout du monde, la question de la saison se pose dès la préparation du périple. Il en va de même pour la photo. Surtout si comme moi vous organisez votre séjour en tenant compte des prises de vues que vous souhaitez réaliser.

Ensuite vous devrez penser au moment auquel vous devez faire votre photo. Attention, je n’ai pas dit à quel moment vous avez l’intention de passer sur le lieu de la prise de vues. Mais à quel moment vous devrez y être pour faire la photo souhaitée. Pour cela, GoogleEarth est ton ami.

Lumières du matin, du soir ou de mi-journée ?

Un conseil : dès l’organisation du voyage, je commence par lister les lieux que je veux visiter et photographier. Puis je regroupe les lieux qui sont dans un même secteur sur une journée. Enfin, je regarde comment ils sont situés sur la carte afin de déterminer à quel moment de la journée il faudra être sur place pour avoir la bonne lumière.

Le matin et le soir, la lumière du soleil est rasante. Elle forme ainsi des ombres qui donnent du modelé au paysage. A la mi-journée, lorsque le soleil est au plus haut, le rendu est plus plat. A vous de choisir.

Par exemple, si vous voulez photographier le pont de Brooklyn à New York avec Manhattan en arrière plan, il faudra venir le matin pour une photo de jour (afin d’éviter le contrejour) ou le soir si vous préférez une photo avec un beau coucher de soleil.

 

Retrouvez une nouvelle vidéo chaque samedi

sur ma chaine YouTube

Le choix de l’objectif pour photographier un paysage

L’objectif recommandé pour photographier un paysage est plutôt le grand angle (une focale de moins de 50mm) : objectif grand angle Canon ou objectif grand angle Nikon.

Mais ce n’est pas une obligation.

Le grand angle va permettre d’embrasser la scène dans toute sa largeur. De plus, l’utilisation du grand angle tend à augmenter la profondeur de champ. La zone de netteté sera également d’autant plus étendue que l’ouverture de diaphragme sera fermée.

Toutefois, si vous souhaitez photographier un élément du décor qui se trouve assez loin, vous devrez avoir recours au téléobjectif : téléobjectif Canon ou téléobjectif NikonAttention lors de la prise de vues à ne pas confondre l’image mentale, celle que vous avez cru voir en vous concentrant sur un petit élément de la scène, et l’image réelle, la scène photographiée dans son ensemble. Pour plus de précisions sur le sujet je vous invite à lire le cours sur la largeur du cadre.

Pourquoi utiliser un trépied pour photographier un paysage ?

Pour être stable pardi ! Mais pas seulement. L’intérêt du trépied c’est avant tout d’éviter les flous de bouger. Nous verrons plus loin qu’il est possible d’utiliser des filtres dégradés ou des filtres neutres pour obtenir de longs temps de pose. Auquel cas, vous devrez non seulement utiliser un trépied mais aussi prévoir de déclencher avec le retardateur ou investir dans une petite télécommande avec ou sans fil (10 à 15€ maxi).

Si vous n’avez pas de trépied vous pouvez consulter le guide complet pour choisir son trépied photo. Etant Ambassadeur Manfrotto, je vous recommande aussi de jeter un œil au site de Manfrotto.

L’autre intérêt du trépied est qu’il vous permet de cadrer tranquillement et de vous concentrer sur vos réglages. Il faut parfois être patient lorsque l’on photographie un paysage. Il est donc bon de pouvoir lâcher les commandes sans rien perdre de ses réglages. Le temps de laisser passer un nuage et de voir apparaître une éclaircie par exemple.

Le trépied est aussi indispensable pour faire une mise au point avec la visée par l’écran. Je vous fais grâce des explications et je vous renvoie à la vidéo ci-dessous. Vous allez voir c’est tout bête mais ça change la vie (enfin surtout la mise au point) !

 

Utiliser un filtre polariseur pour photographier un paysage

Le filtre le plus utile et le plus polyvalent est le filtre polariseur. Il peut être utilisé non seulement en paysage mais aussi pour les photos de déco, pour la photographie d’objets et même pour les prises de vues culinaires. Son rôle est de filtrer la lumière sous un certain angle afin de limiter les reflets renvoyées par la scène en direction de l’objectif.

En supprimant les reflets, le filtre polariseur ravive les couleurs. Le ciel bleu devient plus profond, l’herbe est plus verte… Bref, c’est une alternative plutôt saine aux cigarettes qui font rire et autres produits stupéfiants. Je vous joins tout de même une vidéo où un chevelu en tongues vous fera une démonstration dans un style cool et détendu presque suspect.

Les filtres dégradés assombrissent une partie de l’image. C’est un accessoire utile pour compenser un écart de contraste important notamment entre un ciel un peu pâlichon et le sol plus sombre. Il peut être utilisé séparément ou conjointement avec un filtre gris neutre.

Le filtre gris neutre ou filtre ND limite la quantité de lumière entrant dans l’objectif. Son utilisation permet d’utiliser de longs temps de pose même en plein jour sans pour autant être contraint de fermer l’ouverture de diaphragme.

En gardant une ouverture de diaphragme assez grande, vous aurez un long temps de pose et une profondeur de champ peu étendue. Et en fermant le diaphragme vous augmenterez alors considérablement le temps de pose et vous aurez en plus une profondeur de champ très étendue.

 

Déterminer l’exposition pour un paysage

Sans aller jusqu’à exposer pour les haute lumière, je recommande tout de même de privilégier les parties les plus lumineuses de la scène. Quitte à laisser les ombres bouchées. Une mesure de lumière sur l’herbe ou les parties verdoyantes éclairées est une bonne base. Evitez de faire la mesure d’exposition sur les parties le slus sombres de la scène.

La mesure d’exposition est la base de la prise de vues. Elle est notamment expliquée dans mes cours en ligne. Si ne maitrisez pas la mesure d’exposition, ne commencez pas directement par le cours en en ligne sur la maitrise de l’expo. Je vous recommande plutôt de commencer par les cours en ligne sur les bases de la prise de vues (niveaux 1 et 2).

Pour une prise de vues sur trépied, vous pouvez garder une sensibilité ISO basse (100 ou 200 ISO) car vous ne craignez pas les flous de bouger. Par contre, veillez à adaptez la sensibilité ISO à l’ambiance lumineuse si vous travailler à main levée.

Si vous faites une mesure globale sur l’ensemble de la scène, restez en mode d’exposition priorité ouverture (Av ou A) et ajustez l’ouverture selon vos besoins : f/8 ou plus pour une grande profondeur de champ.

Si vous choisissez de mesurer la lumière sur une petite partie de la scène, passez en programme d’exposition manuel pour garder vos réglages durant la durée de la prise de vues. Il serait en effet difficile voire carrément contreproductif de rester en mode priorité ouverture et de mémoriser l’exposition si vous travaillez sur trépied.

Le matériel et les accessoires pour la photo de paysage ?

Résumé des réglages pour la photo de paysage

  • Balance des blancs : AWB (Automatique White Balance)
  • Sensibilité : 100 à 400 iso
  • Positionnement : Posez votre appareil photo sur trépied
  • Programme d’exposition : Priorité ouverture (Av ou A selon les modèles)
  • Mesure de lumière : mesure globale (Matricielle ou Evaluative selon les modèles) puis mesurer l’exposition sur un gris moyen
  • Ouverture de diaphragme : f/8 et plus pour une grande profondeur de champ
  • Vitesse d’obturation : peu importe si vous êtes sur trépied
  • Mise au point : en live view

Partage-et-commentaires-Cours

5 commentaires

  1. Frédéric Bouteloup 29 octobre 2015

    Merci beaucoup pour ce cours. Maintenant je dois pratiquer à fond et faire de beaux paysage. Un grand merci Jérôme.

  2. Auteur
    Jérôme Pallé 30 octobre 2015

    De rien Frédéric,
    Rein de tel que la pratique en effet, il faudra nous monter le résultat ;-)

  3. Hermann RAKOTONDRAZAKA 13 octobre 2016

    merci Jerôme, quel plaisir de tirer avantage sur les connaissances que tu partages…bienvenue aux suites du cours.je vais essayer pour voir. je vais m’appliquer!
    Madagascar a une très grande variété de paysage à photographier. pensez nous visiter un jour
    à très bientôt!

  4. Auteur
    Jérôme Pallé 14 octobre 2016

    Bonjour Hermann,
    Je n’ai encore jamais eu la chance de visiter Madagascar mais c’est un endroit qui doit être passionnant pour un photographe.
    N’hésitez pas à poster quelques image sur la page Facebook de Formation-Photographe.net pour nous faire partager à la fois vos photos et les beaux paysages de Madagascar.
    Jérôme.

  5. Eddie MARIETTE 24 mai 2017

    Merci beaucoup Jérôme pour tes conseils, que je vais suivre à la lettre pour de belles photos! Le bonjour de la Guadeloupe! ☺

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*