Formations photo, cours et stages photo à Clermont-ferrand
Tél. : 04 73 36 85 72
Besoin d'un renseignement ? Contactez-moi au 04.73.36.85.72 ou par mail contact@jeromepalle.com

Les conseils d’Yvan qui a monté sa boutique Photo Camara au Puy-En-Velay

Il monte sa propre boutique photo : l’interview d’Yvan Gatty

La photographie ce n’est pas que du matériel et de la technique. Ce sont aussi des projets. Cette semaine, je vous propose de découvrir le début de l’aventure d’Yvan Gatty que j’ai eu le plaisir d’avoir en formation pro il y a maintenant à peu près deux ans. Yvan est ainsi devenu photographe professionnel au Puy-en-Velay et monte aujourd’hui sa propre boutique photo. Il a choisi de se lancer avec l’enseigne Camara. C’est le début d’une belle aventure que je souhaitais vous faire découvrir. Il y aura une suite et je vous présenterai aussi d’autres projets que je soutiens. Pas plus tard que la semaine prochaine…En attendant, je vous invite à regarder l’interview d’Yvan Gatty réalisée la semaine dernière juste avant l’inauguration du magasin.



 

 


 

Interview d’Yvan Gatty, photographe et responsable de la boutique Camara du Puy-en-Velay

Jérôme [Formation-Photographe.net] : Bonjour et bienvenue, aujourd’hui c’est un cours un peu particulier car la photographie c’est de la technique et du matériel mais pas seulement. La photo c’est aussi des projets. Aujourd’hui je suis dans une boutique de photo pour vous parler du projet d’Yvan Gatty, photographe au Puy-en-Velay.

Yvan que j’ai eu le plaisir d’avoir en formation a d’abord monté un studio photo et ensuite il a monté une boutique de photo. Le sujet du c’est : « Comment est-ce que l’on monte une boutique de photo ? ».

Yvan Gatty [Responsable de la boutique Camara au Puy-en-Velay] : Pour monter une boutique photo, la première chose c’est qu’il faut être complètement fou… ça c’est fait ! Ensuite il faut avoir du sérieux, étudier le marché et il faut que ça suive au niveau des banques. Cela ne sert à rien de se lancer en ayant trop de monde autour.

Jérôme : Il faut être fou mais organisé finalement !

Yvan Gatty : Voilà ! Et puis il y a une partie administrative qui est longue mais à la sortie on est plutôt récompensé.

Jérôme : Entre la création de la boutique et la formation photo, tu as monté ton studio photo de portrait. Est-ce que tu vas continuer le studio ou est-ce que tu va te consacrer uniquement de la vente de matériel photo ?

Yvan : Je vais continuer le studio car pour moi la boutique était une suite logique. D’abord en commençant par la formation que j’ai pu faire avec toi et qui m’a apporté beaucoup de choses sur le plan technique. Et qui m’apporte aussi beaucoup maintenant pour vendre le matériel photo.

Jérôme : Ah ! Parque je ne suis pourtant pas un super vendeur !

Yvan : Non en effet : t’es nul (Rires) !

Jérôme : (Rires)

Yvan : Blague à part, c’est très important de pouvoir conseiller les clients  en tenant compte de ce qu’ils souhaitent faire. C’et aussi important d’expliquer ce qu’est un appareil photo et comment ça fonctionne à quelqu’un qui débute.

Jérôme : Tu es passé par la franchise Camara. Pourquoi ? Et qu’est-ce que cela t’as apporté ?

Yvan : D’abord parce qu’à l’heure actuelle Camara est le leader sur le marché de la photo. Cela a été un support tout au long de la mise en place du projet. Ils m’ont aidé à réaliser l’étude de marché. Il fallait tout bien calculer pour savoir si ça pouvait le faire ou pas. Et à l’heure actuelle ils sont toujours à mes côtés. Lorsque j’ai besoin de quelque chose, ils sont là pour répondre.

Jérôme : Finalement cela t’as permis d’être bien épaulé sur le plan technique et administratif ?

Yvan : Exactement. Et on est aussi bien épaulé sur toute la France avec les autres magasins qui sont là aussi pour nous soutenir.

Jérôme : Et concrètement, qu’est-ce que tu vas proposer ici dans ta boutique photo ?

Yvan : Des fleurs…

Jérôme : Ah oui, parce qu’on ne l’a pas dit mais on est ici au Puy. On est dans la nouvelle boutique photo Camara au Puy-en-Velay. Donc qu’est ce que tu vas proposer ?

Yvan : Je vais proposer des vierges, étant donné qu’on est au Puy (Rires…) !

Jérôme : Des vierges dans des petites boules à neige (Rires)…

Yvan : Plus sérieusement, je vais proposer la vente de matériel photo, les tirages photo, les agrandissements sur traceur. La prise de vues…

Jérôme : Alors tu continues la prise de vues en plus de la vente de matériel ? La photographie de mariages ? Prise de vues en extérieur ? Photographie de studio ?

Yvan : J’ai toujours une préférence pour la partie photo de studio, notamment sur le portrait. Après il y ajoute la partie photo de mariage et la photographie pour les professionnels.  Après, il me parait logique quand on vient faire faire ses agrandissements d’avoir aussi de l’aide sur l’encadrement sur de cadres standards mais aussi sur des cadres sur mesure s’il y a besoin.

Jérôme : Si tu avais des conseils à donner à quelqu’un qui voudrait aussi monter sa boutique photo ou qui voudrait se lancer qu’est ce que tu recommanderais ?

Yvan : Je conseillerai de réfléchir… de bien étudier le marché… et de foncer !

Jérôme : (Rires) J’avais peur que tu dises qu’il ne fallait pas y aller !

Yvan : Non, mais il ne faut surtout pas avoir peur de vendre à perte.

Jérôme : En fait,c’est plutôt qu’il ne faut pas avoir peur de travailler à perte. Vendre à perte c’est pas autorisé, non ?

Yvan : Oui, en effet c’est interdit !

Jérôme : Alors que travailler à perte quad tu es indépendant tu as le droit. En fait on ne fais même souvent que ça ! (Rires)

Dans tous les cas je reviendrai te voir car je suis le projet de près. Je suis très très fier de ton parcours, celui que tu as réalisé en créant le studio et aussi celui que tu es encore en train de réaliser en montant la boutique de matériel photo. On se retrouvera donc bientôt pour la suite de tes aventures.

Partage-et-commentaires-Cours

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.