Formations photo, cours et stages photo à Clermont-ferrand
Tél. : 04 73 36 85 72
Besoin d'un renseignement ? Contactez-moi au 04.73.36.85.72 ou par mail contact@jeromepalle.com

Qu’est-ce qu’une bonne exposition en photographie ?

La première étape pour piloter votre appareil photo est la mise au point pour obtenir des photos nettes. La seconde consiste à obtenir des images bien exposées.

Mais il vous faut avant tout apprendre à déterminer l’exposition pour obtenir le résultat que vous souhaitez en tenant compte des possibilités mais aussi des limites de votre appareil.

Une photo correcte se doit d’être nette et bien exposée. Si la netteté est une question de distance, qu’en est-il de l’exposition ? Autrement dit : qu’est ce qu’une photo « bien exposée » ?

Il vous est peut-être déjà arrivé de constater un décalage entre la scène telle qu’e vous l’a perçue et le résultat obtenu avec l’appareil : la lumière ne ressort pas telle que vous l’avez vue, les couleurs ne sont pas aussi profondes, le beau ciel bleu est devenu blanc…

Lorsque vous essayez d’imaginer le rendu d’une photographie, vous devez commencer par imaginer le rendu que vous souhaitez obtenir. Tout comme pour la netteté, il vous faudra tenir compte d’une part du fait que votre oeil et votre cerveau corrigent ce que vous voyez. Et d’autre part que votre appareil photo a des limites qu’il convient de connaître pour pouvoir les exploiter à son maximum.

Trouver la bonne exposition sur une photo : exemple avec un paysage de nuit.

La réalité est trompeuse

Si le rendu obtenu est si différent de la réalité, c’est tout simplement que la notion de réalité est relative. Tout le monde ne perçoit pas les couleurs de la même manière par exemple. Ce que nous appelons réalité varie d’une personne à l’autre selon sa perception des choses. L’appareil photo, lui n’a aucune notion de ce qu’est la réalité. Pour lui, un champ de blé sous un ciel d’azur n’est une bande de couleur jaune claire avec une bande de couleur bleu plus foncée.

Oubliez la notion de réalité ! La seule chose que comprend véritablement votre appareil c’est la notion de luminosité. Il voit des couleurs plus ou moins sombres, plus ou moins claires. Son travail consiste à mesurer la lumière pour obtenir un gris moyen. Il fait ensuite une moyenne entre les parties sombres et les parties claires de la scène que vous cadrez. Puis, il joue son rôle de robinet à lumière en proposant un couple vitesse/diaphragme pour réguler le débit d’entre de la lumière dans l’appareil.

Votre appareil photo cherche tout simplement à vous proposer un rendu qui ne soit ni trop sombre ni trop claire : il doit correspondre à un gris moyen.

Sous-exposition, surexposition et bonne exposition

Le gris moyen est un mélange de blanc et de noir en proportions égales. Lorsque vous regardez une scène, l’œil est plutôt attirée vers les zones gris moyen. Les parties trop claire ou trop sombres de l’image seront considérées dans un second temps.

C’est vers la partie exposée comme un gris moyen que l’œil sera attiré en priorité. Le spectateur aura tendance à considérer la zone gris moyen comme étant le sujet principal de votre image. Si tout est gris et sans contraste, l’oeil ne sera pas attiré a priori par des éléments plus ou moins lumineux. Ce sont les éléments graphiques, telles que les lignes qui guideront le spectateur. C’est une notion qu’il vous faudra prendre en considération dans la construction de votre cadrage. Sur une image globalement surexposée ou sous-exposée, l’ensemble de l’image ne dispose pas d’une zone gris moyen. L’oeil peine à trouver le sujet principal.

Pourtant il arrive que ce qui nous était apparu parfaitement visible à la prise de vues devienne complètement bouchée (sous-exposé) à l’image. Pour autant cette absence de détails qui ont disparu à la prise de vues n’est pas toujours gênante… au contraire.

Bien exposer une photo

Partage-et-commentaires-Cours

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.